NOUVELLES

Sergey Kovalev l'emporte face à Bernard Hopkins par décision unanime

09/11/2014 12:51 EST | Actualisé 08/01/2015 05:12 EST

ATLANTIC CITY, États-Unis - Sergey Kovalev l'a emporté par décision unanime face à Bernard Hopkins lors du tant attendu combat d'unification des titres WBA, WBO et IBF des mi-lourds, samedi.

Le Russe de 31 ans a pratiquement offert une performance sans faute pour venir à bout de Hopkins, qui s'est bien défendu malgré tout. Deux juges ont remis des cartes de 120-107 tandis que le troisième en a remis une de 120-106 en faveur de Kovalev.

Kovalev (26-0-1, 23 K.-O.) n'a pas mis de temps à se mettre en marche. Il a envoyé Hopkins (55-7-2, 32 K.-O.) au tapis dès le premier round en l'atteignant avec un crochet de la droite à la tempe. Le vétéran boxeur a adopté une stratégie plutôt défensive, longeant les câbles alors que son adversaire russe attendait l'ouverture.

Le combattant de 49 ans et 10 mois a semblé se réveiller quelque peu au troisième round, mais Kovalev a bien absorbé les coups de son assaillant.

Les deux pugilistes ont eu de bons échanges en milieu de combat alors que Hopkins a semblé laissé tomber légèrement sa garde pour larguer quelques coups au visage du Russe. Celui qu'on surnomme «The Alien» s'est même permis de narguer Kovalev en l'invitant à le frapper.

Hopkins a connu ses meilleurs moments au septième round, mais «Krusher» est revenu à la charge au huitième en le faisant vaciller d'une solide droite. Kovalev, qui n'avait jamais disputé plus de huit rounds au cours de sa carrière, a dû résister à quelques bons coups au 10e engagement.

Le reste du combat a été à l'image de l'affrontement, le Russe portant les meilleurs coups lors du round ultime.

PLUS:pc