NOUVELLES

Le président Abbas met un syndicat hors la loi et arrête deux de ses dirigeants

09/11/2014 05:11 EST | Actualisé 09/01/2015 05:12 EST

RAMALLAH, Territoire palestinien - Le président palestinien Mahmoud Abbas a interdit les activités du plus important syndicat de la Cisjordanie et a procédé à l'arrestation de deux de ses dirigeants, dimanche.

La décision du président survient après la tenue d'une série de grèves pour réclamer de meilleures conditions.

M. Abbas estime que les grèves étaient illégales et qu'elles «portaient atteinte à l'intérêt public».

Moayad Amer, un des responsables du syndicat, qui rassemble près de 40 000 travailleurs, a indiqué dimanche que lui et ses collègues tentaient de libérer les deux membres détenus.

Les arrestations sont perçues par les syndicats comme une intolérance accrue du président envers ses critiques.

L'analyste politique Jihad Harb croit que M. Abbas gouverne «de façon autocratique» depuis qu'il a perdu le contrôle de la Bande de Gaza aux mains des militants du Hamas, en 2007.

PLUS:pc