NOUVELLES

Élections: Obama reconnait sa responsabilité dans la défaite démocrate

09/11/2014 11:21 EST | Actualisé 09/11/2014 11:25 EST
ASSOCIATED PRESS
President Barack Obama speaks to the media before a meeting with his cabinet members in the White House Cabinet Room in Washington, Friday, Nov. 7, 2014. (AP Photo/Evan Vucci)

Le président Barack Obama a reconnu dimanche avoir échoué dans ses efforts pour convaincre les Américains du bien-fondé de sa politique conduisant à la défaite démocrate aux dernières élections législatives de mi-mandat.

"Je dois reconnaître ma responsabilité" dans cet échec et "c'est le message que j'ai entendu dans les résultats de cette élection", a-t-il déclaré lors d'une interview sur la chaîne CBS diffusée dimanche mais enregistrée vendredi.

Le président américain répondait à une question sur des déclarations d'un haut responsable démocrate du Sénat qui avait souligné que l'impopularité de M. Obama, avec seulement 40% d'opinions favorables, expliquait leur défaite au Congrès.

"Je pense que nous n'avons pas réussi à expliquer aux Américains ce que nous essayons de faire et pourquoi nous allons dans la bonne direction ce qui constitue un échec politique que nous devons corriger", a-t-il poursuivi.

"Il faut vraiment tendre la main à l'opposition et essayer de persuader autant que possible", a jugé M. Obama.

Six ans après son élection triomphale à la Maison Blanche, Barack Obama se retrouve avec la plus forte majorité républicaine au Congrès depuis des décennies. Les républicains ont repris mardi le Sénat et conforté leur majorité à la Chambre, élisant aussi des gouverneurs dans des Etats qui n'avaient pas vu la couleur républicaine depuis longtemps.

"Les gens ont le sentiment que les choses ne marchent pas même s'il ne fait aucun doute que l'économie s'est nettement améliorée", a insisté le président. Il a cité le taux de chômage à 5,8%, les plus de 200.000 créations nettes d'emplois en octobre et plus de 10 millions depuis son arrivée à la Maison Blanche quand le pays faisait face à la plus grave récession depuis la grande dépression des années 30.

INOLTRE SU HUFFPOST

Barack Obama Style