DIVERTISSEMENT

«Bonne journée»: découvrez l'hilarante bande dessinée d'Olivier Tallec

09/11/2014 04:40 EST | Actualisé 09/11/2014 04:40 EST

En bon chirurgien de l'humour, Olivier Tallec est passé maître dans l'art d'élaborer les situations les plus loufoques avec une planche et une phrase. Avec sa dernière bande dessinée, Bonne journée, il transporte le lecteur dans des saynètes à l'alchimie subtile.

De la préhistoire au western, de la savane au pôle nord, tout est prétexte à l'ironie. Les hommes de Cro-Magnon, les lapins ou les super-héros, personne n'est épargné par le crayon mordant d'Olivier Tallec. Interrogé par le HuffPost, l'auteur raconte la genèse de son projet.

"J'ai toujours aimé ce type de dessin de presse qu'on peut trouver dans le New Yorker, chez Gary Larson ou Glen Baxter. L'inspiration ne vient pas que d'œuvres graphiques. Elle peut aussi être cinématographique comme avec les Monty Python ou simplement plastique."

L'exercice est parfois complexe. "Le décalage doit être précis et direct, dans des personnages qui ne sont pas là où ils devraient être, des situations ou des phrases dénuées de sens", explique l'ancien publicitaire. "De ce point de vue, le monde du marketing, du commerce ou même de la météo, dans leur drôle de rapport au langage, sont particulièrement inspirants."

Bonne journée n’est pas une bande dessinée comme les autres. "Pas à proprement parler. C'est un format très anglo-saxon, une somme de dessins sur des sujets très variés qui n'ont pas été pré-publiés dans un périodique et qui ne s'inscrivent pas dans une narration d' album", poursuit Olivier Tallec. "J'ai toujours aimé cette formule du 'beau' dessin unique dans lequel il y a un travail de couleur à l'acrylique, sur les lumières, les paysages et les expressions."

Découvrez quelques pages de Bonne journée ci-dessous:

Bonne journée est disponible en librairie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les BD avec des animaux