NOUVELLES

Vol 17 de Malaysia Airlines: des restes récemment découverts sont rapatriés

08/11/2014 11:49 EST | Actualisé 08/01/2015 05:12 EST

EINDHOVEN, Pays-Bas - Près de quatre mois après l'écrasement en Ukraine du vol MH17 de Malaysia Airlines, des restes récemment découverts ont été rapatriés aux Pays-Bas.

Cinq cercueils sont arrivés samedi à bord d'un avion de transport militaire et ont été transportés en corbillard jusqu'à une base militaire aérienne dans le sud du pays, à Eindhoven.

Les restes seront amenés à Hilversum où une équipe d'experts s'affairent à identifier les 298 passagers et membres de l'équipage qui se trouvaient à bord de ce vol qui reliait Amsterdam et Kuala Lumpur, le 17 juillet. La plupart des victimes sont néerlandaises. Jusqu'à maintenant, 289 victimes ont été identifiées.

Lundi, les Pays-Bas tiendront une cérémonie de commémoration nationale à Amsterdam, pour les victimes du vol MH17. Des centaines de proches de passagers décédés y assisteront en compagnie de politiciens et du couple royal néerlandais.

Des enquêteurs néerlandais cherchant la cause exacte de l'écrasement affirment que l'avion a vraisemblablement été touchée par de multiples «objets à haute énergie». Certains experts de l'aviation affirment que cette conclusion préliminaire est cohérente avec l'hypothèse d'une attaque de missile.

La police néerlandaise, qui mène une enquête criminelle distincte, affirme que le scénario le plus plausible est celui que le Boeing 777 a été abattu depuis le sol.

Les enquêtes initiales au sol ont dû être annulées à cause des affrontements entre l'armée ukrainienne et les rebelles séparatistes, dans l'est de l'Ukraine. Les enquêteurs ont toutefois récemment annoncé des plans pour collecter et retourner l'épave de l'avion aux Pays-Bas pour analyse.

PLUS:pc