NOUVELLES

Obama nomme une première femme noire au poste de procureur général

08/11/2014 03:15 EST | Actualisé 08/01/2015 05:12 EST

WASHINGTON - Le président américain, Barack Obama, a nommé pour la première fois de l'histoire une femme noire au poste de procureur général.

M. Obama a affirmé samedi qu'il était difficile d'être plus qualifié que Loretta Lynch, une procureure fédérale de Brooklyn, pour le poste de procureur général.

Âgée de 55 ans, Mme Lynch serait la première Afro-américaine à occuper ce poste.

Si sa candidature est entérinée par le Sénat, elle remplacerait Eric Holder, qui occupe le poste depuis 2008. Il était le premier homme noir à diriger le département américain de la Justice.

Lors d'une cérémonie à la Maison Blanche samedi, Mme Lynch s'est dite honorée et emballée à l'idée de diriger «le seul département de cabinet qui porte le nom d'un idéal».

Si le Sénat lui fait l'honneur de confirmer sa candidature, a-t-elle déclaré, sa première pensée chaque matin sera la protection des Américains.

«Je travaillerai chaque jour pour sauvegarder nos citoyens, nos libertés, nos droits et cette grande nation qui a tant donné à ma famille et à moi», a-t-elle affirmé.

«Loretta doit être la seule avocate en Amérique à se battre contre les mafieux, les barons de la drogue et les terroristes, et à avoir gardé la réputation d'être une personne charmante», l'a vantée M. Obama

Les républicains ont promis qu'ils allaient scruter à la loupe la nomination de M. Obama, après des années à se battre contre Eric Holder. Loretta Lynch est près de M. Holder, qui l'a nommée présidente de son comité consultatif.

M. Holder a été un défenseur infatigable des droits civils. Son successeur devra débattre de plusieurs dossiers chauds sur les droits humains qu'il a contribué à mettre en lumière.

Mme Lynch a été choisie en grande partie parce que la Maison Blanche croit qu'elle pourrait rallier les politiciens malgré les divisions mises en évidence par le vote de mi-mandat la semaine dernière. «Loretta ne cherche pas à faire les manchettes, elle cherche à faire une différence, a dit M. Obama. Elle ne cherche pas à éclabousser, elle cherche la profondeur.»

Les autorités de la Maison-Blanche ont tous dit qu'ils laissaient le Sénat décider de la date de confirmation de la nouvelle procureure. M. Obama a demandé une approbation «sans délai». Mais avec la liste de priorités des démocrates d'ici la fin de l'année, il est probable que le vote n'arrive pas avant 2015.

PLUS:pc