NOUVELLES

Fed Cup: Kvitova et Safarova donnent l'avance 2-0 à la République tchèque

08/11/2014 11:27 EST | Actualisé 08/01/2015 05:12 EST

PRAGUE - La République tchèque a pris une sérieuse option sur le trophée commémoratif de la Fed Cup, remportant aisément les deux matchs en simple au programme de la journée de samedi face à l'Allemagne.

Dans le premier duel, Petra Kvitova a facilement défait Andrea Petkovic, 6-2, 6-4. Par la suite, Lucie Safarova a vaincu Angelique Kerber, 10e joueuse au classement mondial, en deux manches identiques de 6-4.

Les simples inversés et le match de double auront lieu dimanche, et si la République tchèque gagne un seul de ces trois duels, elle mettra la main sur un troisième titre depuis la naissance de cette nation, après ses conquêtes consécutives en 2011 et 2012. L'ancienne Tchécoslovaquie a remporté le trophée en cinq occasions, doit trois années d'affilée, entre 1983 et 1985. Le dernier triomphe de l'Allemagne remonte à 1992.

Lors du duel initial, Petkovic a commis une double-faute, donnant ainsi une balle de match à la championne en titre des Internationaux de Wimbledon. Sur le point suivant, l'Allemande a expédié un coup droit au-delà de la ligne de fond.

Kvitova affiche un dossier en carrière de 22-6 en matchs de simple à la Fed Cup, l'équivalent féminin de la Coupe Davis. Elle a par ailleurs récolté un quatrième gain en huit matchs contre Petkovic.

Kvitova a dévoilé ses intentions dès le début du match, dominant sa rivale grâce à de puissants services, coups droits et revers, saupoudrés d'amortis des plus précis. Elle a inscrit 25 coups gagnants contre seulement sept pour Petkovic.

L'Allemande a subi un bris de service lors du deuxième jeu de la première manche, à la suite d'une double-faute, et Kvitova a inscrit un as au jeu suivant, pour se bâtir une confortable avance de 3-0.

Kvitova a de nouveau brisé le service de Petkovic lors du sixième jeu. Petkovic est venue à bout du service de Kvitova pour porter le score 2-5, mais la Tchèque a scellé l'issue de la manche initiale avec un autre bris de service.

Petkovic a amorcé la deuxième manche avec brio, brisant le service de Kvitova dès le premier jeu, avant que la Tchèque ne lui remette immédiatement la monnaie de sa pièce.

«Il était important que j'obtienne ce bris de service», a reconnu Kvitova après sa victoire.

«Elle a joué un très bon match, a loué Petkovic, qui avait mérité un troisième titre en carrière dimanche dernier en Bulgarie, mais dont le manque d'expérience dans de telles circonstances s'est avéré un élément décisif.

«Nous savions tous que si Petra est dans un bon état d'esprit et qu'elle joue de cette façon, elle serait difficile à battre, non seulement pour moi sur une surface rapide, mais pour n'importe quelle joueuse au monde.»

«Sur cette surface rapide, ma stratégie était d'attaquer dès le départ», a expliqué Kvitova.

De son côté, Safarova a converti sa troisième balle de match de la rencontre grâce à un passing du coup droit, pour son troisième bris de la deuxième manche, après que Kerber eut laissé filer des avances de 2-0 et de 4-2 plus tôt durant l'affrontement.

«Il s'agit d'une victoire fantastique, a lancé Safarova. C'est merveilleux de gagner dans une telle atmosphère», a-t-elle ajouté, en faisant allusion à la foule partisane d'environ 13 000 spectateurs à l'Aréna O2.

«Chaque point a été très serré. Je me suis concentrée à chaque point et je crois que ça m'a aidée à briser son service et amorcer ma remontée.»

Kerber a reconnu que sa rivale avait été plus incisive lors des points importants.

«Ce fut la clé. Elle a été plus combative lors des moments cruciaux», a déclaré l'Allemande.

PLUS:pc