POLITIQUE

Le Bloc québécois souhaite effectuer un retour en force à Ottawa (VIDÉO)

08/11/2014 08:18 EST | Actualisé 10/11/2014 02:12 EST

Le Bloc québécois tenait samedi à Shawinigan un conseil général qualifié de « préélectoral » par le chef Mario Beaulieu.

Plus de 200 délégués se penchent sur le programme du parti, adopté lors du congrès de mai dernier à Rimouski. Ils préparent leur stratégie en vue des prochaines élections générales, prévues en octobre 2015.

Selon Mario Beaulieu, le Bloc québécois, qui ne compte plus que deux députés à la Chambre des communes, est bien vivant et plus nécessaire que jamais.

« Notre absence à Ottawa explique de façon éloquente notre pertinence. Si le Bloc n'y est pas, les intérêts du Québec, nos valeurs, nos aspirations ne sont pas prises en considération. »

— Mario Beaulieu, chef du Bloc québécois

Lors de son discours devant les militants, Mario Beaulieu a tenté de se faire davantage rassembleur.

« Gilles Duceppe et les députés du Bloc ont été les meilleurs défenseurs des intérêts du Québec pendant les 20 dernières années. »

— Mario Beaulieu, chef du Bloc québécois

Le député bloquiste Louis Plamondon, de Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour, a quant à lui décoché des flèches à l'endroit du NPD, qui a décimé les troupes bloquistes aux dernières élections en 2011.

« J'ai jamais vu autant de députés du Québec faire fi des intérêts de leurs propres électeurs et des intérêts de la nation québécoise à la Chambre des communes. »

— Louis Plamondon, député bloquiste de Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour

Par ailleurs, Mario Beaulieu soutient que plusieurs candidats potentiels ont manifesté l'intention de porter les couleurs du Bloc, et que les investitures débuteront sous peu.

Le chef bloquiste estime que le projet de faire du Québec un pays est un « projet positif, emballant et passionnant », et que le Bloc continuera d'en faire une priorité.

Ce conseil général avait notamment pour but de lancer la campagne de financement et de recrutement. Le Bloc compte actuellement plus de 20 000 membres en règle, selon M. Beaulieu.

Deux résolutions d'appui à Radio-Canada

Lors du conseil général, les quelque 200 délégués ont adopté une proposition voulant que le Bloc québécois « s'oppose avec véhémence aux coupures annoncées à Radio-Canada par le gouvernement conservateur, notamment la fermeture de l'entrepôt de costumes à Montréal, ayant une valeur historique et patrimoniale inestimable de la culture québécoise ».

Les bloquistes se sont aussi prononcés en faveur d'une enquête indépendante pour « protéger les artisans de la Société Radio-Canada, d'assurer la liberté de création et de programmation, de protéger l'indépendance journalistique et de dresser un mur étanche entre la salle de rédaction et le pouvoir politique ».

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Mario Beaulieu en 12 citations