NOUVELLES

Bernie Ecclestone qualifie de «désastre» le projet de l'écurie Caterham

08/11/2014 04:26 EST | Actualisé 08/01/2015 05:12 EST

SAO PAULO - Bernie Ecclestone a fortement critiqué le projet de financement public de l'écurie Caterham afin de reprendre sa place au sein du circuit de Formule 1, le qualifiant de «désastre» pour l'image du sport.

Vendredi, Caterham a dévoilé son plan, surnommé «crowdfunding», dans l'espoir de résoudre ses problèmes financiers et participer à la dernière épreuve de la saison à Abou Dabi, le 23 novembre.

À la veille du Grand Prix du Brésil, Ecclestone a déclaré qu'il ne voulait pas de quémandeurs, et que si des gens n'ont pas les moyens de faire partie de la Formule 1, ils doivent trouver autre chose à faire.

Ecclestone a toutefois paru étonné lorsqu'il a été informé que l'écurie avait recueilli près de 800 000$ pendant la première journée d'existence du projet, et rétorqué que la décision appartenait aux amateurs.

Caterham s'est fixé un objectif de 3,7 millions $ d'ici vendredi prochain.

Ecclestone a rejeté tout scénario où il aiderait l'équipe à obtenir plus d'argent si elle est à court de son objectif.

Plus tôt vendredi, l'administrateur londonien de Marussia avait décidé de mettre un terme aux activités de l'équipe de Formule Un. Les employés restants étaient devenus inutiles à la suite de la décision de l'équipe de se placer sous la loi de protection des faillites en octobre, a déclaré l'administrateur provisoire de FRP Advisory Geoff Rowley.

Caterham et Marussia n'ont pas participé au Grand Prix des États-Unis, la semaine dernière à Austin, au Texas.

PLUS:pc