NOUVELLES

Un premier cyclotron à Québec payé en partie par la Ville (VIDÉO)

07/11/2014 03:53 EST | Actualisé 10/11/2014 05:34 EST

La Ville de Québec investit cinq millions de dollars pour l'acquisition d'un cyclotron qui permettra d'approvisionner toute la région en isotopes médicaux. C'est la toute première fois que la Ville de Québec injecte de l'argent directement en santé, une compétence provinciale.

« Si on attend toujours après le provincial, surtout cette année, on ne fera rien », a déclaré le maire Régis Labeaume pour justifier cette participation de la Ville. Une référence claire au programme de restriction budgétaire du gouvernement du Québec qui tente d'ailleurs de réaliser des économies de 220 millions de dollars en santé avec le projet de loi 10.

Régis Labeaume a précisé que les 5 millions seraient puisés à même le « plan triennal d'immobilisation » de la Ville. « Un cyclotron c'est vraiment fondamental comme besoin, on n'a pas le choix », a-t-il déclaré au sujet de l'appareil dédié au Centre hospitalier universitaire, le seul CHU de la province à ne pas posséder un tel équipement.

Un équipement attendu

Le cyclotron permettra au CHU de Québec d'être autosuffisant en radio-isotopes, une composante essentielle de la médecine nucléaire pour le diagnostic de certains cancers notamment. À terme, le CHU de Québec devrait aussi pouvoir approvisionner d'autres centres hospitaliers de l'Est du Québec en isotopes médicaux.

Le Dr, Serge Rivest, directeur du Centre de recherche du CHU de Québec, indique aussi que le cyclotron « favorisera la réalisation de nombreux travaux de recherche novateurs dans des domaines variés, dont la recherche sur le cancer et les maladies dégénératives du cerveau. »

La Ville de Québec s'est engagée à donner un million de dollars par année pendant cinq ans pour l'acquisition de cet appareil à la fine pointe de la technologie. Un autre cinq millions de dollars a été offert par la Banque National, le Groupe Dallaire et Cominar.

Une campagne de 100 millions

Le montant de 10 millions de dollars octroyé pour l'acquisition du cyclotron s'inscrit dans le cadre d'une campagne plus large lancée vendredi. Le CHU de Québec souhaite récolter 100 millions de dollars d'ici 5 ans pour soutenir le développement des soins et la recherche. Quelque 31 bénévoles prennent part à la campagne dont Lucien Bouchard, Alban d'Amours et Jean-Paul l'Allier.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Régis Labeaume en 10 faits saillants