DIVERTISSEMENT

Marché du livre: l'exception française

07/11/2014 11:55 EST
Collectif enn2004

Le marché du livre s'effrite lentement, mais inexorablement, en France. Pourtant, les effets de cette tendance semblent moins s'y faire sentir que dans d'autres pays occidentaux. Les Français seraient-ils d'irréductibles lecteurs?

Pierre Assouline, auteur et membre du jury du Goncourt parle de l'exception française.

Celle-ci tiendrait, selon lui, à des raisons historiques, et aussi au fait que, grâce à la Loi sur le prix unique du livre, la France a su préserver un réseau de librairies indépendantes, contrairement aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Pour Marianne Payot, la directrice des pages culturelles du magazine L'Express, ce sont surtout les auteurs les moins connus qui écopent de la baisse de popularité du livre.

Le lauréat du prix Goncourt, quant à lui, est en général assuré d'un succès en librairie. Ainsi, un an après, Pierre Lemaître, Prix Goncourt 2013, est toujours comme sur un nuage.

« Je suis connu, mes livres d'avant se sont davantage vendus, et donc c'est une grande bénédiction. »

— Pierre Lemaître, Prix Goncourt 2013

Selon son éditeur, Albin Michel, il s'est envolé pas moins de 600 000 exemplaires d'Au revoir là-haut, le livre qui lui a valu le prix.

Le marché du livre en France en chiffres*

356 millions de livres vendus en 2013

Baisse de 2,7 % des ventes de livres en 2013 (- 4 % sur trois ans)

3,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013

Source : bilan annuel de la firme GFK

Malgré le fléchissement des ventes, le marché du livre résiste à la crise en France. Il demeure d'ailleurs la première industrie culturelle en France, devant le cinéma et la musique.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Livres: 5 nouveautés