NOUVELLES

Le TSX clôture en hausse grâce aux gains des matières premières

07/11/2014 05:11 EST | Actualisé 07/01/2015 05:12 EST

TORONTO - Les actions liées aux ressources naturelles ont donné un important coup de pouce à la Bourse de Toronto vendredi, les titres des secteurs de l'énergie et des mines ayant profité des hausses des cours des matières premières.

L'indice composé S&P/TSX a bondi de 127,45 points pour clôturer à 14 690,83 points, pendant qu'un plus faible dollar américain et un solide rapport sur l'emploi au Canada ont permis au huard de s'apprécier de 0,72 cent US à 88,24 cents US.

L'économie canadienne a créé 43 100 emplois le mois dernier. Les économistes s'attendaient plutôt à ce que 5000 emplois disparaissent, à la suite de l'ajout de 74 000 emplois en septembre. Le taux de chômage canadien a chuté à 6,5 pour cent, contre 6,8 pour cent le mois précédent, atteignant ainsi son plus faible niveau depuis novembre 2008.

Les marchés d'actions new-yorkais ont terminé la journée sur une note mitigée, l'économie américaine ayant généré 215 000 emplois le mois dernier, alors que les économistes en attendaient davantage, soit 235 000 en moyenne. Cependant, le taux de chômage a aussi reculé, passant de 5,9 pour cent en septembre à 5,8 pour cent.

La création d'emplois pour les mois d'août et de septembre a en outre révisée à la hausse d'un total de 31 000 nouveaux emplois.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé vendredi de 19,46 points à 17 573,93 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 0,71 point à 2031,92 points et que l'indice composé du Nasdaq a cédé 5,94 points à 4632,53 points.

Le TSX termine la semaine sur une avance de 78 points, soit 0,5 pour cent. Le parquet torontois a été soumis à une forte volatilité ces cinq derniers jours, notamment en raison des prix du secteur de l'énergie. L'Arabie saoudite a annoncé au début de la semaine qu'elle réduirait ses prix pour ses clients américains, ce qui a fait reculer le cours du pétrole brut à un creux de trois ans.

Le Dow Jones a pour sa part avancé de 184 points cette semaine, soit 1,05 pour cent.

La hausse du dollar américain a aussi exercé une pression sur les cours des matières premières et les actions liées aux ressources naturelles, mais le groupe de l'énergie, qui représente 25 pour cent du TSX, a clôturé la semaine en hausse d'environ trois pour cent. Ce secteur affiche cependant un recul de cinq pour cent sur le dernier mois.

Le secteur des mines et minerais a bondi de 6,76 pour cent vendredi, le cours du cuivre ayant avancé de 2 cents US à 3,03 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Le groupe des actions de sociétés aurifères a gagné 7,3 pour cent, tandis que le prix du lingot d'or gagnait 27,20 $ US à 1169,80 $ US l'once à New York.

Le secteur de l'énergie a avancé vendredi de 2,7 pour cent, le cours du pétrole brut ayant pris 74 cents US à 78,65 $ US le baril à New York.

Le secteur de la santé a reculé de 7,3 pour cent, la société de soins Extendicare (TSX:EXE) ayant annoncé la vente de ses activités américaines pour environ 922 millions $, ce qui a fait plonger son action de 1,41 $, soit 17,4 pour cent, à 6,70 $.

PLUS:pc