POLITIQUE

Ottawa présentera sa mise à jour budgétaire mercredi

06/11/2014 02:47 EST | Actualisé 06/11/2014 02:48 EST
Bloomberg via Getty Images
Joe Oliver, Canada's natural resources minister, smiles following an interview during the 2014 IHS CERAWeek conference in Houston, Texas, U.S., on Tuesday, March 4, 2014. IHS CERAWeek is a gathering of senior energy decision-makers from around the world to focus on the accelerating pace of change in energy markets, technologies, geopolitics, and the emerging playing field. Photographer: Aaron M. Sprecher/Bloomberg via Getty Images

Le ministre canadien des Finances, Joe Oliver, fera le point sur l'état des finances du pays le 12 novembre. Le premier ministre Stephen Harper a déjà prévenu que le déficit budgétaire allait être plus faible que prévu.

Dans son budget de février dernier, le ministre des Finances de l'époque, Jim Flaherty, tablait sur un déficit de 2,9 milliards de dollars pour 2014-2015 et un retour aux surplus, 6,4 milliards, pour l'année suivante, 2015-2016.

M. Oliver précise dans un communiqué être sur la « bonne voie d'équilibrer le budget en 2015 ».

De passage à New York en septembre, M. Harper avait indiqué que le déficit serait minime cette année et que son gouvernement anticipait des surplus lors de la prochaine année budgétaire.

Le dernier excédent budgétaire d'Ottawa a été enregistré en 2007. Il était alors de 10,3 milliards de dollars.

Ottawa renonce à des revenus

La semaine dernière, M. Harper a annoncé une série de mesures fiscales pour les familles : le fractionnement des revenus pour les parents, la bonification de la prestation universelle pour la garde d'enfants et l'augmentation de la limite de déduction pour les frais de garde.

À la mi-septembre, il avait promis de diminuer le fardeau fiscal des contribuables dès le retour des surplus budgétaires.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper