DIVERTISSEMENT

Mort de Manitas de Plata: le grand guitariste gitan est décédé à l'âge de 93 ans

06/11/2014 06:44 EST | Actualisé 06/11/2014 06:45 EST
AFP

Le guitariste de génie Manitas de Plata, l'homme "aux petites mains d'argent", est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 93 ans, a révélé ce 6 novembre la radio France Bleu Hérault. Il s'est éteint dans une maison de retraite à Montpellier, a ensuite confirmé sa fille Françoise à l'Agence France-Presse.

Manitas de Plata, l'un des plus importants vendeurs de disques de l'histoire en France, avait été placé en maison de retraite en août et il est décédé entouré de ses proches, a précisé la même source. Fumeur invétéré, Ricardo Baliardo, né le 7 août 1921 à Sète dans une caravane, avait déjà subi une opération sérieuse des artères en 2013. Il est considéré comme l'un des plus grands guitaristes du XXe siècle.

Successeur de Django Reinhardt, l'artiste gitan, autodidacte à la guitare et roi du flamenco, s'était produit au Carnegie Hall de New York ou encore au Royal Albert Hall de Londres. Il a vendu près de 93 millions d'albums dans le monde. Sa célébrité lui avait même valu cet hommage détourné de Kad Merad.

Manitas de Plata, que les belles femmes ne laisse pas insensible, par ailleurs amateur de grosses voitures et volontiers flambeur, consacre ses confortables revenus à l'entretien de sa "tribu". Jusqu'à 80 personnes vivaient de ses subsides, femmes, enfants, oncles, neveux... Il confiera avoir "plusieurs femmes illégitimes", sans savoir exactement combien d'enfants il a engendré: entre 24 et 28. Mais le guitariste génial en a reconnu au moins 13.

Celui qui fut l'ami de Pablo Picasso, Salvador Dali ou encore Jean Cocteau, a fini sa vie modestement dans un appartement de la Grande-Motte. Handicapé et ruiné, il avait lancé en 2013 un appel aux médias.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils nous ont quittés en 2014