NOUVELLES

Lewis Hamilton espère que Mercedes a réglé ses problèmes de fiabilité

06/11/2014 11:26 EST | Actualisé 06/01/2015 05:12 EST

SAO PAULO - Lewis Hamilton s'attaquera aux deux dernières courses de la saison de Formule Un en espérant que Mercedes en a fait suffisamment pour régler les problèmes de fiabilité qui ont torpillé les efforts de l'équipe plus tôt cette saison.

Hamilton, qui dispose d'une avance appréciable devant son coéquipier Nico Rosberg, sera en bonne position pour décrocher un deuxième championnat du monde des pilotes s'il parvient à ralier l'arrivée ce week-end au Grand Prix du Brésil ainsi qu'au Grand Prix d'Abu Dhabi plus tard ce mois-ci.

Le Britannique peut s'assurer du titre en réalisant deux deuxièmes positions, ou en terminant troisième au Brésil et deuxième à Abu Dhabi, une épreuve qui comptera pour le double des points de classement.

Mercedes a dominé le plateau cette saison, et en conséquence si Hamilton peut éviter les accrochages et les problèmes mécaniques qui ont affecté l'équipe allemande en cours de route — notamment au Grand Prix du Canada en juin —, il pourrait se contenter de suivre Rosberg et de croiser le fil d'arrivée derrière lui et néanmoins décrocher le titre de champion du monde.

«La chose la plus difficile à gérer cette saison fut sans contredit les abandons et les problèmes que nous avons eu avec la voiture qui nous empêchaient de compléter les épreuves, a-t-il expliqué. Nous avons dû transformer des événements négatifs en énergie positive. C'est de cette façon que je me suis retrouvé ici. Nous devrons exploiter cette énergie positive et capitaliser sur nos opportunités.»

Hamilton n'a pu conclure trois courses cette saison, et Rosberg a été victime de deux abandons.

Une autre malchance pour Hamilton au Brésil et Rosberg pourrait devenir le favori au titre.

«Je ne pense pas à ça, a dit Hamilton. Nous abordons les deux dernières courses en étant positifs.»

Hamilton a gagné 10 courses cette saison, dont les cinq dernières. Il a grimpé sur le podium chaque fois qu'il a croisé le fil d'arrivée. Mercedes a réalisé 10 doublés en 17 courses jusqu'ici cette saison, et la dernière fois qu'un de ses pilotes n'a pu terminer une épreuve, c'était au Grand Prix de Singapour en septembre.

«Oui, nous avons connu des problèmes, nous n'avons pas été parfaits, mais nous nous améliorons constamment et tentons de régler tous les problèmes qui nous ont affectés, a concédé Hamilton. Certains de ces problèmes furent de véritables surprises. Nous ignorons ce que l'avenir nous réserve, mais je crois que nous avons fait du bon boulot, particulièrement au cours de cinq des six dernières courses. Je suis optimiste.»

Le directeur sportif de Mercedes Toto Wolff a déclaré que l'équipe fera tout en son pouvoir afin de s'assurer que les deux voitures puissent compléter les deux dernières étapes du calendrier.

«Nous ne prendrons (pas) de pause d'ici à la fin de la saison, puisque la course d'Abu Dhabi, qui vaut le double des points, peut encore jeter de l'ombre sur notre superbe saison si jamais la fiabilité devient un enjeu, a-t-il confié. Nous concentrons tous nos efforts afin de s'assurer que ça ne soit pas un facteur.»

PLUS:pc