NOUVELLES

La Banque centrale européenne pourrait utiliser de nouvelles mesures de relance

06/11/2014 09:42 EST | Actualisé 06/01/2015 05:12 EST

FRANCFORT - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a laissé entendre que de nouvelles mesures de stimulation économique pourraient être envisagées, ajoutant que le personnel de la banque se préparait à aller de l'avant en ce sens si nécessaire.

La BCE n'a pas annoncé d'autres mesures financières après la rencontre de son conseil des gouverneurs, jeudi, pendant laquelle elle a laissé son taux directeur inchangé à 0,05 pour cent.

Les commentaires de M. Draghi sur les préparations de ces nouvelles mesures ont fait bondir les marchés et chuter l'euro. Les mesures de relance économique d'une banque centrale peuvent avoir des répercussions négatives sur la valeur d'une devise.

L'euro est ainsi passé de 1,2520 $ US à 1,2394 $ US, passant sous la barre du 1,24 $ US pour la première fois depuis août 2012, lorsque M. Draghi avait promis de faire «tout ce qu'il faudrait» pour sauver l'euro.

M. Draghi a déjà averti que si la situation économique se détériore, la BCE pourrait prendre des mesures non conventionnelles, comme l'achat massif d'obligations, ce qui permettrait d'injecter de l'argent nouvellement créé dans l'économie.

Mais la BCE s'est jusqu'ici retenue de le faire, en partie en raison du scepticisme de l'Allemagne — le membre le plus influent de la zone euro — face à la mesure.

La BCE souhaite également laisser aux mesures déjà déployées le temps de faire effet.

PLUS:pc