NOUVELLES

Il est difficile de gagner des parts de marché au Canada, estime Saputo

06/11/2014 01:20 EST | Actualisé 06/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Saputo (TSX:SAP) estime que l'amélioration de la performance de sa division canadienne passe entre autres par une réduction des coûts, puisqu'il est difficile d'arracher des parts de marchés à ses concurrents en raison de la stabilité du marché canadien.

«Je le répète, mais il faudrait être en mesure d'enlever du volume à d'autres (joueurs) pour pouvoir gagner des parts de marché», a souligné jeudi le président et chef de la direction du fromager québécois, Lino Saputo Jr.

En conférence téléphonique visant à discuter des résultats du deuxième trimestre, M. Saputo Jr a souligné aux analystes que les marges de l'entreprises devraient demeurer stables au Canada, et ce, même si les ventes de lait et fromage devraient progresser.

Pour réduire ses coûts, Saputo a notamment annoncé, au cours du trimestre, la fermeture de son usine de Trois-Rivières, où, selon l'entreprise, les installations étaient devenues désuètes.

Malgré une hausse des revenus, les activités canadiennes de l'entreprise — qui comprennent la division boulangerie — ont vu leur bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) croître de huit pour cent, à 106,8 millions $, principalement en raison de la hausse des coûts des ingrédients et d'exploitation.

«Nous avons fait des progrès afin de réduire nos coûts. Lorsque le transfert des activités au centre de distribution de Montréal sera complètement terminé, les économies annoncées devraient se réaliser», a souligné M. Saputo Jr.

Afin de réduire ses dépenses, l'entreprise avait décidé, en 2012, de regrouper ses centres de distribution dans l'arrondissement montréalais de Saint-Laurent. Ce regroupement devait être complété au premier trimestre, mais M. Saputo Jr a précisé que le transfert des activités serait finalement complété à la fin de l'exercice 2015.

Le patron de la société n'a toutefois pas fourni de détails quant aux économies qui pourraient être réalisées.

Profits et revenus en hausse

Saputo a vu ses profits ainsi que son chiffre d'affaires progresser au deuxième trimestre, ce qui a répondu aux attentes des analystes financiers.

L'entreprise établie à Montréal a ainsi engrangé un bénéfice net de 155,7 millions $, ou 39 cents par action, en hausse de 16,8 pour cent par rapport à la même période en 2013.

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre dernier, ses revenus ont bondi de 21 pour cent pour s'établir à 2,7 milliards $.

Cette performance a répondu aux prévisions des analystes sondés par Thomson Reuters, qui s'attendaient à un bénéfice par action de 39 cents ainsi qu'à un chiffre d'affaires de 2,63 milliards $.

Ces résultats ont aussi influencé l'action de Saputo, qui a clôturé en hausse de 3,95 pour cent, ou 1,23 $, à 32,26 $ à la Bourse de Toronto.

De son côté, le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) s'est établi à 282,2 millions $, en hausse de 17,4 pour cent.

«Ça été un trimestre solide, a commenté M. Saputo Jr. Nos résultats sont meilleurs qu'à pareille date l'an dernier. Nous avons eu une croissance de plus de 10 pour cent en ce qui a trait aux profits, aux revenus et au BAIIA.»

Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, a estimé que la performance trimestrielle de Saputo avait été «solide», tout en soulignant une performance plus faible que prévu au Canada.

«Les prévisions de 2015 semblent indiquer que l'accent sera mis sur l'optimisation des installations de distribution au Canada ainsi qu'aux États-Unis», écrit-elle dans une note envoyée par courriel.

L'acquisition de la société australienne Warrnambool Cheese and Butter (WCB) a eu une influence marquée sur le BAIIA dans le secteur international, qui a explosé de 144 pour cent pour s'établir à 38,7 millions $.

Aux États-Unis, les revenus ont progressé de 24 pour cent, à 1,34 milliard $, principalement en raison de l'augmentation du prix moyen du bloc par livre de fromage ainsi que du prix moyen du beurre par livre.

Le conseil d'administration de Saputo a par ailleurs approuvé un dividende de 13 cents par action, dont le paiement se fera le 12 décembre aux actionnaires inscrits en date du 2 décembre.

PLUS:pc