POLITIQUE

Anne Guérette dénonce «l'intimidation» du maire Labeaume

06/11/2014 09:25 EST | Actualisé 06/11/2014 10:16 EST
Radio-Canada

La conseillère de l'opposition Anne Guérette souhaite que le maire Labeaume cesse les attaques personnelles à son endroit. Elle a fait parvenir une lettre mercredi à la présidente du conseil municipal pour se plaindre des propos « inacceptables » de Régis Labeaume.

La goutte qui a fait déborder le vase est un événement survenu lundi soir alors que le maire aurait affirmé qu'elle était « complètement maboule » au moment où elle intervenait au conseil dans le dossier du pont de Québec.

Anne Guérette affirme que le maire Labeaume prononce régulièrement des propos désobligeants à son égard. « Ça s'ajoute à tous les autres manques de respect qu'il m'a signifié par sa façon de s'adresser à moi dans les derniers mois. Je me suis dit qu'il faut que ça cesse », a dit Anne Guérette en déplorant que les propos à son endroit se soient retrouvés sur Twitter lundi.

« On envoie ça sur les réseaux sociaux. Il n'y a pas trop personne qui s'offusque et c'est rendu presque la normalité alors que je considère que c'est anormal et inacceptable », soutient la conseillère.

Le maire en rajoute

« J'ai traité Mme Guérette de maboule? Est-ce que j'ai vraiment dit ça? Je vais vérifier. Je pense que c'est lorsqu'elle a dit qu'elle découvrait que le pont de Québec n'était pas dans le plan de mobilité? Je vais vérifier, je suis désolé là », a dit le maire, hier, en affirmant du même souffle ne pas se « rappeler » avoir prononcé ces paroles.

Le maire a enchaîné en disant qu'Anne Guérette semblait avoir besoin de « beaucoup d'attention ces jours-ci » tout en ironisant sur sa démarche auprès de la présidente du conseil Geneviève Hamelin pour qu'elle rappelle les élus à l'ordre.

« On me dit qu'elle veut écrire une lettre et faire comme Julie (Snyder)? Il va falloir qu'elle parle à ses collègues de l'arrondissement parce que je vais vous dire que sur les vexations, ils en endurent depuis des années de Mme Guérette », a aouté le maire Labeaume.

Anne Guérette souhaite que la présidente du conseil municipal intervienne « le plus tôt possible » pour s'assurer que les débats entre les élus se déroulent de façon respectueuse.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Régis Labeaume en 10 faits saillants