NOUVELLES

Stuckless reconnu coupable de grossière indécence, mais acquitté pour la sodomie

05/11/2014 02:13 EST | Actualisé 05/01/2015 05:12 EST

TORONTO - Plusieurs mois après avoir plaidé coupable à 100 accusations liées à l'agression sexuelle de 18 garçons, l'homme au coeur du scandale sexuel du Maple Leaf Gardens a été reconnu coupable de deux autres accusations pour des gestes commis à l'endroit de deux de ces victimes.

Gordon Stuckless a été reconnu coupable de deux accusations de grossière indécence, mais a été acquitté des deux accusations de sodomie qui pesaient contre lui.

Stuckless avait plaidé non coupable à ces quatre accusations, même s'il avait reconnu lors d'un témoignage avoir commis d'autres types d'agressions contre ces même victimes il y a plusieurs décennies.

Il a également plaidé non coupable à quatre autres accusations, qui avaient cependant été abandonnées lors du procès.

Stuckless avait déjà été condamné en 1997 relativement à des agressions sexuelles sur 24 garçons, des faits remontant aux années où il était placier au Maple Leaf Gardens.

Il a été ramené sous les projecteurs l'an dernier, après que la police eut déposé de nouvelles accusations contre lui concernant des gestes allégués remontant à quelques décennies.

La Couronne devrait réclamer l'évaluation du statut de délinquant dangereux pour Stuckless, mais l'avocat de celui-ci a fait valoir que son client respectait la loi depuis qu'il était sorti de prison et qu'il poursuivait ses traitements de castration chimique.

PLUS:pc