NOUVELLES

L'ONU annonce qu'elle fera enquête sur de présumés viols collectifs au Soudan

05/11/2014 03:56 EST | Actualisé 05/01/2015 05:12 EST

KHARTOUM, Soudan - La mission de maintien de la paix soudanaise impliquant l'ONU et l'Union africaine a annoncé qu'elle enquête sur les informations faisant état du viol collectif de 200 femmes au Darfour, dans l'ouest du pays.

S'exprimant par communiqué, mercredi, la mission (UNAMID) a dit s'«inquiéter gravement» des informations faisant état des présumées agressions sexuelles à Tabit, située à 45 kilomètres au sud-ouest d'El-Fasher, la capitale du Darfour du Nord.

L'armée soudanaise a empêché les soldats internationaux d'accéder à la ville pour enquêter sur les allégations. Une autre mission onusienne aurait cependant visité un camp de réfugiés internes installé à proximité, mais n'aurait trouvé personne provenant de Tabit.

L'UNAMID a demandé au gouvernement soudanais de lui autoriser l'accès. Le Darfour est plongé dans la violence depuis 2003, lorsque des rebelles ont pris les armes contre le gouvernement de Khartoum, l'accusant de discrimination et de négligence.

PLUS:pc