NOUVELLES

Les mondes parallèles existent, affirment des chercheurs australiens et américains

05/11/2014 09:22 EST | Actualisé 05/11/2014 09:22 EST
Detlev van Ravenswaay via Getty Images

Les mondes parallèles n'existent pas seulement dans la science-fiction. Selon une étude menée par des chercheurs australiens et américains publiée le 23 octobre dernier dans le Physical Review X, d'autres mondes parallèles au nôtre existent. Cette théorie permettrait d'expliquer bon nombre de phénomènes mystérieux.

Les scientifiques assurent que ces autres mondes exercent en fait une force sur notre propre univers qui provoquerait des phénomènes a priori inexplicables, comme certains mouvements de particules au niveau microscopique. Selon cette théorie, notre univers ne serait donc qu'une gigantesque série de mondes, certains semblables au nôtre, d'autres très différents. Tous ces mondes existeraient simultanément et s'influenceraient les uns les autres par une force de répulsion.

Pourquoi une telle théorie? La mécanique quantique est une branche de la physique qui tente d'expliquer et de décrire les phénomènes fondamentaux comme le mouvement des particules par exemple. Elle a entre autres permis d'expliquer la structure de l'atome et forme le socle de la physique moderne. Elle est particulièrement difficile à comprendre et peu instinctive, car elle défie les lois physiques que l'on connaît depuis Newton (de cause à effet).

Comme le rappelle le blog spécialisé, "Chroniques de l'espace temps", imaginer qu'il existe des mondes parallèles n'est pas une théorie nouvelle. Dès 1957, " Hugh Everett expliquait que l'univers comportait tous les états définis par la mécanique quantique, et que c'était l'observateur qui n'en percevait qu'une possibilité. Pour simplifier, le fait d'interagir avec la réalité lui faisait "choisir" une voie, sans que les autres ne cessent d'exister simultanément." Ou encore, notre univers n'est qu'une infime possibilité parmi d'autres, infinies.

L'équipe australienne et américaine qui a publié ses travaux en octobre dernier est en fait allée plus loin en affirmant que ces mondes parallèles interagissaient et ne se contentaient pas d'exister indépendamment les uns des autres.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ces Nobel qui ont changé votre vie