POLITIQUE

Frais de garderie: Philippe Couillard se dit en faveur d'une modulation

05/11/2014 11:22 EST | Actualisé 05/11/2014 11:23 EST
Patrick Bellerose

QUÉBEC _ Le premier ministre Philippe Couillard a déclaré mercredi que son gouvernement veut tenir compte des différences de revenus des parents pour établir les tarifs des services de garde.

Selon un reportage du quotidien Le Devoir, le tarif de base passerait le 1er avril prochain de 7,30 $ par jour à 8 $ à 20 $ en fonction du revenu des familles.

En Chambre, mercredi, M. Couillard n'a pas donné de détails sur cette éventualité.

De son côté, la ministre de la Famille Francine Charbonneau a qualifié de "spéculation" cette hypothèse que le gouvernement mette fin au tarif unique dans les garderies.

Les trois partis de l'opposition ont dénoncé cette éventualité unanimement.

Selon Le Devoir, 225 000 enfants dont les enfants fréquentent des CPE, des garderies privées subventionnées et des services de garde en milieu familial seraient touchés par une modulation, évoquée dans une note obtenue par le quotidien.

M. Couillard a affirmé que l'objectif du gouvernement est d'assurer la pérennité du programme de services de garde.

"On veut que le régime soit préservé, on veut qu'il soit équitable et qu'il reflète la structure de revenus du Québec", a-t-il dit.

Le ministre de l'Éducation Yves Bolduc a affirmé mercredi que son ministère examinera également les modifications qui pourraient être apportées aux tarifs pour les services de garde en milieu scolaire.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les compressions du gouvernement Couillard