NOUVELLES

Ebola : le Canada respecte-t-il ses engagements internationaux?

05/11/2014 07:38 EST | Actualisé 05/11/2014 07:38 EST
Getty Images

La ministre de la Santé fédérale Rona Ambrose a annoncé vendredi dernier qu'aucun nouveau visa ne serait octroyé aux voyageurs en provenance des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola. Le Canada respecte-t-il ses engagements internationaux en agissant ainsi?

Un texte de Caroline Belley

Vérification faite : non. Cette décision, qui affecte les voyageurs qui ont séjourné ou qui ont transité par la Guinée, le Liberia ou encore la Sierra Leone, a été questionnée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne recommande pas une telle mesure.

Le Canada, avec 196 autres pays, est signataire de la Convention sanitaire internationale de l'OMS. Selon cette convention, les pays signataires peuvent adopter des mesures pour faire face à des risques particuliers de santé publique.

Mais pour adopter de telles mesures, les États doivent s'appuyer sur des données scientifiques ou encore sur des avis de l'OMS.

Selon l'OMS, le Canada ne respecte ni la Convention, ni ses recommandations en fermant ses frontières aux nouveaux voyageurs d'Afrique de l'Ouest. Pour l'OMS, ce contrôle « risque de n'avoir qu'un effet limité sur la réduction de la propagation internationale » de la maladie et créerait un faux sentiment de sécurité.

L'organisme international a demandé au Canada d'expliquer sa décision, mais pour l'instant, Ottawa dit que sa mesure est temporaire et qu'elle vise à protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

La Convention de l'OMS ne prévoit pas de sanctions pour les pays contrevenant aux règles.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ebola: les symptômes