NOUVELLES

Contrebande de tabac: cinq Québécois appréhendés ont été mis en accusation

05/11/2014 10:57 EST | Actualisé 05/01/2015 05:12 EST

CORNWALL, - Cinq Québécois arrêtés le mois dernier en Ontario, près de la frontière du Québec, ont été accusés relativement à leur participation présumée dans des réseaux de contrebande de tabac.

Ces arrestations ont été effectuées par le Groupe de travail régional (GTR) de Cornwall, formé entre autres de membres de la Gendarmerie royale du Canada et de la Sûreté provinciale de l'Ontario, dans des secteurs du canton de South Glengarry.

D'abord, il y a un mois, ils ont arrêté David Bilodeau, 30 ans, de Courselles, Yannick Henley-Francoeur 29 ans, de Saint Anicet, et Eric Henley-Francoeur, 21 ans, de Cazaville, en Montérégie. Ils sont accusés de possession de 3 500 cartouches de cigarettes illégales. Les agents ont également saisi une camionnette et une moto.

Selon le GTR, Henley-Francoeur, qui fait déjà face à d'autres accusations au Québec, restera en détention préventive jusqu'à sa prochaine comparution le 2 décembre. Les deux autres hommes ne comparaîtront que le 7 janvier prochain.

L'unité mixte a aussi procédé à l'arrestation de deux autres hommes le 13 octobre après avoir observé des activités suspectes le long du fleuve, toujours dans la région de South Glengarry.

Les suspects ont fui les lieux mais ont été rapidement capturés. Eric Lepage, 35 ans, et Alain Lemonde 36 ans, tous deux de Lachine, ont été accusés après que la police eut trouvé 280 sacs de tabac haché fin pesant au total 3 865 kg. Lepage fait face à deux chefs d'accusation pour défaut de se conformer à une ordonnance de la cour.

Les cinq suspects sont tous accusés d'avoir enfreint les dispositions de la Loi de 2001 sur l'accise. Ils font également face à des accusations de possession de cigarettes non marquées en vertu de la Loi de la taxe sur le tabac provinciale.

Enfin, le 22 octobre, des membres du GTR ont également saisi quatre sacs-poubelle, contenant du tabac haché fin, abandonnés le long d'une route. Le tabac pesait au total environ 61 kg. Mais aucun suspect n'a encore été arrêté dans cette enquête.

PLUS:pc