DIVERTISSEMENT

Le prix Médicis remis à Antoine Volodine

04/11/2014 10:50 EST
Francois Mori

Le romancier Antoine Volodine a remporté mardi le prix Médicis pour sa fresque apocalyptique Terminus radieux.

Le romancier français Antoine Volodine, né en 1950, raconte dans Terminus radieux (Le Seuil) le destin sombre des habitants d'un village de Sibérie dévasté par des tests nucléaires.

Le roman de Volodine, qui publie également sous les pseudonymes d'Elli Kronauer, de Manuela Draeger et de Lutz Bassmann, l'a emporté au premier tour avec huit voix contre une, qui est allée à Autour du monde, de Laurent Mauvignier.

Le romancier avait remporté en 2000 le prix du Livre Inter, décerné par la radio publique française, pour Des anges mineurs.

L'auteure australienne Lily Brett a pour sa part reçu le Médicis étranger. Son roman Lola Bensky, qui raconte la vie d'une survivante de l'Holocauste, a notamment été préféré à MaddAddam, de la Canadienne Margaret Atwood.

Avec l'énigme du retour, Dany Laferrière était devenu en 2009 le deuxième Québécois a remporté le prix Médicis après Marie-Claire Blais, lauréate en 1966 (Une saison dans la vie d'Emmanuel).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les livres préférés sur Facebook