NOUVELLES

P.K. Subban accepte une partie du blâme pour les insuccès du Canadien

04/11/2014 11:33 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
Montreal Canadiens' P.K. Subban looks on during the second period of an NHL hockey game against the Philadelphia Flyers, Saturday, Oct. 11, 2014, in Philadelphia. The Canadians won 4-3 in the shootout. (AP Photo/Chris Szagola)

MONTRÉAL - P.K. Subban avait affirmé à l'issue de l'humiliante défaite de dimanche qu'il serait meilleur mardi. Le défenseur vedette du Canadien a été contraint d'admettre, après le cinglant revers de 5-0 face aux Blackhawks de Chicago, qu'il n'a pas été à la hauteur dans un deuxième match d'affilée.

«Personnellement, je suis loin d'offrir le niveau de jeu que je devrais, a-t-il reconnu. Je dois être meilleur, comme mon partenaire de jeu doit l'être, comme les attaquants et les défenseurs doivent l'être. Tout le monde doit être meilleur. J'accepte une partie du blâme, vous (les journalistes) pouvez dire ou écrire ce que vous voulez, je n'y porte aucune attention. Je dois être meilleur. Même si on avait gagné 6-0, je dirais quand même que je dois être meilleur.

«Des gars doivent montrer la voie aux autres, et je suis un de ceux-là, a-t-il repris. On verra ce qui va arriver demain.»

Subban a souligné que c'est une bonne chose que le Canadien rejoue dès mercredi, à Buffalo.

L'entraîneur Michel Therrien a attribué la défaite en partie à l'inertie de l'attaque massive (0-en-5).

«Le jeu de puissance nous a tués, au lieu de nous donner du rythme. Ça nous a fait très mal. Le jeu de puissance doit être plus alerte, plus compétitif.»

Subban se blâme principalement pour le manque de résultat du jeu de puissance. Le Tricolore n'a réussi que deux buts en supériorité numérique en 13 matchs cette saison.

«La source de préoccupation, c'est qu'il nous faut créer davantage en supériorité numérique, a-t-il soumis. Même si on ne marque pas, on doit se donner du rythme. C'est là-dessus que nous devons centrer les efforts.»

Therrien a également identifié le manque de synchronisme en zone neutre comme étant problématique.

«Nous avons de la misère à trouver un bon rythme parce que notre jeu de transition n'est pas là, a-t-il analysé. C'est comme une course à relais, si tu ne remets pas le bâton dans les mains de ton coéquipier tu ne gagneras pas la course. C'est ce qui nous arrive dans le moment. Nous n'attaquons pas la zone neutre avec de la vitesse parce que nous ne générons pas de vitesse en possession de la rondelle.»

Subban a dit que ses coéquipiers et lui pouvaient s'inspirer du style de jeu des Blackhawks.

«Je peux vous dire que comme défenseur, j'ai eu à composer avec un rival devant le but pendant toute la soirée. Il y avait quelqu'un en permanence. Peut-être devrions-nous les imiter et positionner quelqu'un devant leur gardien? Ont-ils vu la chance leur sourire? Oui, ils ont obtenu quelques bonds favorables devant le but. Vous devez être là afin de les avoir. Ils ont joué un match de séries éliminatoires. C'est comme ça que jouent les bonnes équipes.»

Le vétéran joueur de centre Manny Malhotra a souligné l'importance de revenir à la base et de se concentrer à effectuer les jeux simples.

«Ce n'est pas tant qu'on doive travailler plus fort, mais plutôt de façon plus efficace, a-t-il avancé. Nous devons être mieux positionnés sur la glace et se soutenir davantage. Il nous faut faire ces ajustements très rapidement.»

Le Canadien a écopé deux autres pénalités pour réaction exagérée, une tendance qui prend de l'ampleur. L'équipe traînerait-t-elle une mauvaise réputation auprès des arbitres?

«Je ne sais pas. Honnêtement, je ne sais pas quel est le règlement au juste», a répondu laconiquement le joueur de centre Tomas Plekanec.

Le vétéran tchèque sait qu'une série de défaites à Montréal fait rapidement boule de neige dans les médias et chez les partisans.

«Ce n'est pas la première fois que nous sommes confrontés à une situation semblable. Nous devons rester positifs le plus possible. C'est difficile ici à Montréal, mais nous devons passer au travers, nous l'avons déjà fait. Nous avons montré une grande force de caractère jusqu'à maintenant cette saison, et nous allons encore nous sortir d'impasse.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Match Canadien vs Blackhawks, 4 novembre 2014