NOUVELLES

Le prix Médicis du roman remis à Antoine Volodine pour «Terminus radieux»

04/11/2014 02:12 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - L'écrivain Antoine Volodine a gagné le prix Médicis du roman français pour «Terminus radieux».

Alors que de nombreux observateurs donnaient Laurent Mauvignier et Éric Reinhardt gagnants, M. Volodine l'a facilement emporté au premier tour, par huit voix contre une.

Antoine Volodine, né en 1949, qui a enseigné et traduit la littérature russe, avait reçu le prix du Livre Inter en 2000 pour «Des anges mineurs».

Le prix Médicis de la littérature étrangère a été décerné à l'Australienne Lily Brett pour le roman autobiographique «Lola Bensky». Elle a notamment été préférée à la Canadienne Margaret Atwood et son roman «MaddAddam».

Finalement, le Franco-Suisse Frédéric Pajak a remporté le prix Médicis essai pour «Manifeste incertain 3».

Le roman «Terminus radieux» (Éditions du Seuil) se situe dans une Sibérie post-apocalyptique sur fond de guerre idéologique entre ultralibéraux bien nantis et collectivistes. Antoine Volodine est son principal pseudonyme. Il compte des dizaines de publications à son actif, tant sous ce nom que sous les pseudonymes d'Elli Kronauer, Manuela Draeger et Lutz Bassmann.

PLUS:pc