NOUVELLES

Greffe de cellules souches de sang de cordon: Mai Duong rentrée chez elle

04/11/2014 07:43 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - La Montréalaise d'origine vietnamienne Mai Duong, qui a lancé cette année des appels aux dons de cellules souches de personnes d'origine asiatique, a récemment pu rentrer chez elle.

Sur sa page Facebook, la jeune mère de famille âgée de 34 ans explique que les premiers signes que sa greffe de cellules souches issues de sang de cordon ombilical avait fonctionné se sont présentés plus tôt que prévu. Elle devra toutefois subir d'autres tests sanguins prochainement.

Mai Duong avait été prévenue par ses médecins qu'elle serait probablement hospitalisée en isolement pendant 6 à 8 semaines après la greffe mais elle a obtenu son congé définitif après 4 semaines.

L'option du cordon ombilical est une avancée médicale qui n'est disponible que depuis cinq ans et qui est accessible pour Mai Duong en raison de sa petite taille. De plus, le niveau de compatibilité requis est moins élevé pour ces cellules.

La jeune mère ajoute que sa santé demeurera très fragile pour une année complète, les quatre ou cinq mois suivant la greffe étant critiques.

Dans son texte, Mai Duong remercie la femme qui a fait don de cordon ombilical, de même que l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, de Montréal, sa famille, ses amis et collègues de travail.

La campagne de Mai Duong aura eu des effets collatéraux positifs, ayant permis à Héma-Québec de faire une percée dans une communauté jusque-là difficile à rejoindre, avec le recrutement de 2000 volontaires d'origine asiatique. Ainsi, le nombre d'Asiatiques dans le registre québécois est passé de moins de 1 pour cent à plus de 4 pour cent.

PLUS:pc