NOUVELLES

François Legault s'excuse auprès de Julie Snyder

04/11/2014 05:04 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

QUÉBEC - François Legault a présenté mardi ses excuses à Julie Snyder, conjointe de Pierre Karl Péladeau, pour l'avoir décrite comme «la femme de quelqu'un d'autre».

Ce commentaire, glissé au passage lors d'un point de presse, a outré Mme Snyder qui refuse de se laisser définir par sa relation avec son conjoint.

Sur son compte Twitter, le chef caquiste a expliqué à la productrice et populaire animatrice de télévision qu'il voulait faire une blague et que ses propos n'avaient rien de malicieux.

«C'était une blague sans malice, j'ai le plus grand respect pour vos réalisations professionnelles. Je vous offre mes excuses», a écrit M. Legault, dans l'espoir de remettre le couvercle sur la marmite.

L'affaire remonte à samedi dernier à l'occasion du congrès de la Coalition avenir Québec à Trois-Rivières. M. Legault s'est inspiré de l'émission Le Banquier, qu'anime Mme Snyder, pour afficher son refus de participer à une coalition gouvernementale dirigée par le Parti québécois. L'hypothèse d'un gouvernement de coalition au sein duquel aurait siégé le chef de la CAQ avait été avancée en coulisses en 2012 par le député Jean-François Lisée, aujourd'hui candidat à la direction du Parti québécois.

«Si Mme Marois m'avait fait cette proposition-là, ça aurait été re-fu-sée, comme dirait la femme de quelqu'un d'autre», a déclaré M. Legault en riant, inconscient de la controverse à venir.

M. Péladeau, qui a dénoncé les propos du chef de la CAQ sur sa page Facebook, a estimé mardi que M. Legault avait fait «une bonne chose» en présentant ses excuses à sa conjointe.

«C'était déplacé, on est en 2014, a commenté le député de Saint-Jérôme. Je pense que Julie a une carrière brillante et elle n'est pas la femme de l'autre, elle est Julie Snyder. On doit s'exprimer adéquatement par respect et estime à l'égard des citoyens et citoyennes.»

PLUS:pc