NOUVELLES

Bousculé 5-0 par les Blackhawks, le CH subit une troisième défaite de suite

04/11/2014 10:15 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Canadien a essayé de rivaliser pendant la première moitié du match, mais la supériorité des Blackhawks de Chicago n'a fait aucun doute au cours de la seconde moitié. Malmené dans une deuxième rencontre de suite, le Tricolore a été blanchi 5-0, mardi au Centre Bell, devant une salle comble qui a manifesté son insatisfaction par moments.

«Nous sommes confrontés à de l'adversité, il n'y a aucun doute, a admis l'entraîneur du CH Michel Therrien. Nous devons rester concentrés et être capables de coller trois bonnes périodes. Ce soir, nous n'avons joué que la moitié du match.»

Auteur d'un doublé, ses troisième et quatrième de la saison, Kris Versteeg a dirigé l'attaque des Blackhawks qui ont savouré un premier gain en sept visites au Centre Bell, soit depuis le 3 décembre 2001. Jonathan Toews, son cinquième, en plus d'une aide, Brad Richards, son deuxième, et Patrick Kane, son quatrième, ont été leurs autres buteurs.

Le Montréalais Corey Crawford a bloqué 28 lancers pour signer son 11e blanchissage. Son opposant Carey Price a repoussé 27 tirs, mais il en a reçu 32.

Le Tricolore, qui avait été bafoué 6-2 par les Flames de Calgary dimanche, tentera de freiner à trois sa séquence de défaites dès mercredi, en rendant visite aux Sabres de Buffalo. Le duel marquera pour plusieurs joueurs les retrouvailles avec deux anciens coéquipiers, Josh Gorges et Brian Gionta.

Bon début, mais...

Le Canadien avait connu un début de soirée intéressant, mais le résultat n'a pas été différent. Pour la 11e fois en 13 matchs, il a cédé le premier but. Ce n'est pourtant pas les occasions de s'inscrire le premier qui ont manqué. Il a obtenu un avantage numérique dès la première minute de jeu, mais David Desharnais a raté une chance unique et Brendan Gallagher n'a pu maîtriser la rondelle bondissante sur une courte descente à deux contre le gardien.

À l'autre extrémité, Price a brillé face à Jeremy Morin. Il a fait l'arrêt initial en étirant le bâton, avant de plonger pour que le disque rebondisse par-dessus le filet.

Les Blackhawks ont saisi leur première chance en supériorité numérique. Toews a fait dévier le tir bas du défenseur Duncan Keith, à 11:19.

Les hôtes ont continué d'exercer de la pression, sans toutefois bien paraître au cours de leur deuxième attaque massive de la période. À la fin, ils menaient 11-5 dans les tirs.

Revirement de situation

Les choses ont tourné moins rondement en deuxième période, surtout à partir du moment où les visiteurs ont doublé leur avance à 10:07.

Un but chanceux qui a été crédité à Versteeg. La passe soulevée qu'il a effectuée en provenance du coin droit a légèrement bifurqué sur Rene Bourque, avant de se retrouver derrière Price.

Le Canadien a par la suite eu toute la misère du monde à quitter son territoire. La double pénalité mineure pour bâton élevé qu'a écopée le défenseur Tom Gilbert à la 17e minute n'a fait qu'empirer la situation.

«Je n'ai pas apprécié notre façon de réagir après le deuxième but parce que jusque-là on jouait un bon match, a déploré Therrien. Habituellement, nous affichons énormément de caractère, mais ça n'a pas été le cas ce soir.»

Les Blackhawks ont dominé 17-8 dans les lancers au cours de l'engagement. Michaël Bournival, qui livrait son premier match cette saison, a raté la plus belle occasion de marquer du CH, tôt dans la période. Il a fait dévier un tir que Crawford a maîtrisé, avant d'y aller d'un revers bas qui n'a pas dupé le gardien.

Sharp se blesse

Tôt en troisième, à 2:22, les Blackhawks se sont donné une confortable avance. Faisant dos à Price, Richards a fait dévier le tir de Patrick Sharp dans la partie supérieure du filet.

Les Blackhawks ont par la suite perdu les services de Sharp, qui a paru se blesser à la jambe droite en encaissant la mise en échec d'Alexei Emelin.

«Il sera possiblement à l'écart pour un bout de temps, a avancé l'entraîneur Joël Quenneville. Nous en saurons davantage d'ici quelques jours.»

Le Canadien s'est vu offrir un cinquième jeu de puissance, mais il n'a pas embêté Crawford.

Kane a fait 4-0 à 12:31, puis Versteeg a ajouté l'insulte à l'injure, à 14:46.

PLUS:pc