NOUVELLES

Adrian Peterson des Vikings ne conteste pas l'accusation et évite la prison

04/11/2014 04:03 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

CONROE, États-Unis - Le joueur vedette Adrian Peterson des Vikings du Minnesota a évité une peine de prison après avoir conclu une entente avec les procureurs dans un cas de violence sur un enfant.

Peterson a été inculpé en septembre d'avoir blessé son fils après l'avoir frappé avec une mince branche d'arbre pour le discipliner lors d'un incident survenu plus tôt cette année en banlieue de Houston. Le porteur de ballon a prétendu qu'il n'a jamais eu l'intention de blesser son garçon et qu'il l'a discipliné comme il l'a lui-même été dans son enfance.

Le garçon a subi des coupures et des contusions aux cuisses, au dos et sur l'un de ses testicules, selon les documents de la cour.

Ce cas a relancé le débat au sujet des châtiments corporels, en déclin aux États-Unis, mais qui sont encore largement pratiqués à la maison et dans les écoles.

Selon l'accord approuvé par le juge Kelly Case du comté de Montgomery et annoncé au cours d'une audience prévue, Peterson n'a pas contesté l'accusation d'agression.

S'il avait été reconnu coupable du délit grave de maltraitance envers un enfant, il aurait pu recevoir une peine jusqu'à deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 10 000 $.

PLUS:pc