NOUVELLES

Un kamikaze tue 32 civils lors d'un attentat à a bombe au nord-est du Nigeria

03/11/2014 05:53 EST | Actualisé 03/01/2015 05:12 EST

POTISKUM, Nigeria - Le responsable d'un hôpital et des témoins affirment qu'un kamikaze s'est suicidé en plus de tuer 32 civils en faisant exploser une bombe près d'une procession religieuse des Frères musulmans au nord-est du Nigeria.

Le responsable a indiqué que 119 personnes ont été blessées, citant des dossiers médicaux de Potiskum, la capitale de l'État de Yobe.

Il a parlé sous le couvert de l'anonymat car il n'était pas autorisé à donner de l'information à des journalistes.

Il s'agit de la première attaque depuis des mois dans la province de Yobe par des membres soupçonnés de faire partie du groupe extrémiste Boko Haram, qui a mis la main sur plusieurs villes au cours des dernières semaines et qui a déclaré un califat islamique sur la frontière nord-est du Nigeria.

Par ailleurs, des hommes armés ont libéré 145 prisonniers lors de l'attaque d'une prison au centre du Nigeria, selon un responsable. Les extrémistes sont les principaux suspects.

PLUS:pc