NOUVELLES

Sprint éliminera 2000 postes, ou cinq pour cent de son effectif

03/11/2014 05:02 EST | Actualisé 03/01/2015 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le fournisseur de services sans fil Sprint éliminera 2000 postes, soit environ cinq pour cent de son effectif total, dans le cadre de mesures visant réaliser des économies annuelles de 1,5 milliard $ US.

La société américaine avait déjà annoncé une vague de mises à pied en octobre dernier sans indiquer combien de postes seraient supprimés.

Sprint a précisé lundi que l'élimination de 2000 postes devrait engendrer des économies de coût de main-d'oeuvre estimées à 400 millions $ US par année.

Établi à Overland Park, dans l'État du Kansas, Sprint est le troisième fournisseur de services sans fil en importance aux États-Unis. Ses principaux concurrents sont Verizon et AT&T.

Le géant japonais des télécommunications Softbank avait pris une participation majoritaire dans Sprint en 2013 et la société a depuis éliminé des milliers de postes. À la fin de 2013, elle comptait 38 000 travailleurs.

PLUS:pc