NOUVELLES

Manitoba: cinq ministres influents démissionnent

03/11/2014 08:33 EST | Actualisé 03/01/2015 05:12 EST
CP

WINNIPEG - Cinq importants ministres du cabinet du premier ministre manitobain Greg Selinger ont présenté leur démission lundi, soutenant ne plus être écoutés par leur chef et «parce que celui-ci est davantage préoccupé par son pouvoir que par les priorités du Nouveau Parti démocratique».

«Dans les derniers mois et dernières semaines, il est devenu clair pour nous que (M. Selinger) est de plus en plus motivé par son désir de s'accrocher à son leadership plutôt que par les intérêts des Manitobains», a déclaré l'ancienne ministre des Finances Jennifer Howard.

«Dans les derniers mois, il est devenu clair que si vous avez un poste où vous devez soutenir le point de vue du premier ministre, vos priorités et vos projets se retrouveront devant ce qui a déjà été un projet de gouvernement et de ce qui serait effectivement des priorités pour les Manitobains», a dit pour sa part la ministre démissionnaire de l'Emploi et de l'économie, Theresa Oswald.

La ministre de la Santé, Erin Selby, le ministre de la Justice, Andrew Swan, et le ministre des administrations municipales, Stan Struthers, ont également remis leur démission.

M. Struthers était ministre des Finances l'an dernier, lorsque le gouvernement a augmenté la taxe de vente provinciale de sept à huit pour cent. Lundi, il a laissé entendre que cette hausse de taxe, qui a fait baisser la popularité du NPD, n'était pas son idée.

«Quel choix avait-on? Allions-nous voter contre notre propre gouvernement? Je n'étais pas prêt à voter contre un gouvernement qui avait accompli tellement de bon travail dans les 15 dernières années pour les gens du Manitoba, donc mon vote soutenait davantage le gouvernement que je représentais», a-t-il expliqué.

Les cinq ministres ont affirmé qu'ils prévoyaient rester dans le caucus du NPD et se présenter aux prochaines élections, prévues en avril 2016. Ils ont refusé de dire clairement combien de leurs collègues partageaient leur opinion, mais Jennifer Howard a indiqué qu'ils n'avaient pas pris leur décision sans leur en parler.

Les néo-démocrates détiennent la majorité à l'Assemblée législative, avec 35 députés sur une possibilité de 57.

M. Selinger a remplacé les cinq démissionnaires dans les heures qui ont suivi. Dans une déclaration, il affirme qu'il leur a donné un ultimatum la semaine dernière.

«J'ai été clair: soit que vous vous concentrez sur les priorités des familles du Manitoba en tant que membre de notre équipe, soit que vous démissionnez. Je suis triste de la décision qu'ils ont prise», a fait savoir M. Selinger, tout en les remerciant «de leur contribution visant à bâtir une meilleure province».

Greg Dewar, un député d'arrière-ban de longue date, prendra la relève aux finances, tandis que Sharon Blady remplacera Erin Selby au poste de ministre de la Santé. James Allum est le nouveau ministre de la Justice, Kevin Chief prend le ministère de l'Emploi et de l'Économie, et Drew Caldwell assumera les fonctions de ministre des administrations municipales.

D'autres changements au cabinet voient Peter Bjornson passer à l'Éducation, Deanne Crothers devenir ministre de la Vie saine et des aînés tandis que Melanie Wight devient la nouvelle ministre des Enfants et des Perspectives pour la jeunesse.