NOUVELLES

L'Ontario n'a toujours pas déposé ses projets d'infrastructures, déplore Oliver

03/11/2014 01:56 EST | Actualisé 03/01/2015 05:12 EST

TORONTO - Le ministre fédéral des Finances, Joe Oliver, a tenu à rappeler, lundi, que le gouvernement ontarien tarde à soumettre sa liste dans le cadre du programme d'infrastructures, qui prévoit des investissements de près de 11 milliards $ d'Ottawa dans cette province.

M. Oliver a indiqué lundi qu'il attend toujours la liste du gouvernement libéral de Kathleen Wynne pour les projets d'infrastructures de la province qui pourraient être admissibles au programme Chantiers Canada du gouvernement fédéral.

Ce programme prévoit notamment un financement de base sur 11 ans, qui doit permettre aux gouvernements des provinces et territoires de planifier à plus long terme.

Dans un discours prononcé lors d'une conférence sur les partenariats public-privé (PPP), à Toronto, le ministre Oliver a rappelé qu'en vertu du programme, les gouvernements des provinces et territoires doivent d'abord soumettre à Ottawa la liste de leurs projets prioritaires. Or, a-t-il noté, le gouvernement de l'Ontario n'a toujours pas soumis cette liste de projets.

Le gouvernement fédéral n'a pas fixé de date butoir pour le dépôt de ces listes, mais l'Alberta, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et le Manitoba ont déjà présenté leurs projets.

Le ministre Oliver a par ailleurs indiqué que son gouvernement est plus que jamais convaincu des bienfaits des PPP.

Les partisans de ces partenariats soutiennent qu'ils permettent d'exécuter des travaux d'infrastructures à moindres coûts, ce qui ne peut que réjouir les contribuables, les gouvernements et les gens d'affaires. Les opposants aux PPP estiment qu'ils sont peut-être moins coûteux à court terme, mais qu'à long terme, ils peuvent nuire au maintien d'une bonne fonction publique.

PLUS:pc