NOUVELLES

L'explosion d'une bombe tue au moins 60 personnes au Pakistan

03/11/2014 07:41 EST | Actualisé 03/01/2015 05:12 EST

LAHORE, Pakistan - L'explosion d'une bombe près d'un point de contrôle paramilitaire pakistanais a tué au moins 60 personnes près de la frontière indienne, dimanche. Les autorités soupçonnent un attentat-suicide.

L'explosion est survenue près du poste frontière, à Wagah, en périphérie de Lahore, a indiqué le chef de la police provinciale du Punjab, Mushtaq Sukhera.

Le bilan pourrait s'alourdir car plus de 100 personnes ont été blessées dont plusieurs sont dans un état critique, a-t-il prévenu.

L'attentat a été revendiqué par une faction talibane dissidente, le groupe Jamaat-ul-Ahrar. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière perpétrée au pays en plus d'un an.

Le niveau d'alerte a été haussé dans toutes les principales villes du pays afin de prévenir des attaques contre les chiites observant l'Achoura, une fête commémorant le massacre de l'imam Hossein, un petit-fils du prophète Mahomet, par le califat omeyyade à Kerbala en Irak.

M. Haider a souligné qu'il n'y avait pas de procession chiite à proximité de l'attaque.

Jamaat-ul-Ahrar a dit avoir frappé en réplique à la vaste offensive menée par l'armée pakistanaise dans la région du Nord-Waziristan et avoir voulu venger les militants tués à cet endroit.

L'offensive de l'armée a délogé des centaines de militants antigouvernementaux réfugiés dans le Nord-Waziristan.

PLUS:pc