NOUVELLES

Ghomeshi aurait fait des avances inappropriées à une jeune journaliste

03/11/2014 07:57 EST | Actualisé 03/11/2014 08:00 EST
Rick Eglinton via Getty Images
May0609RE17156131.Photos of CBC's Jian Ghomeshi at CBC in his office and in his studio as well as portrait.Note.Sunday profile.Rick Eglinton Toronto Star. (Photo by Rick Eglinton/Toronto Star via Getty Images)

L'ex-animateur vedette de la CBC Jian Ghomeshi a fait des avances inappropriées à une jeune journaliste qui assistait à l'enregistrement de son émission dans l'espoir d'obtenir un poste à la CBC, selon ce que rapporte un média de Toronto.

Le quotidien Toronto Star a publié cette histoire, qui se serait passée il y a deux ans dans un studio de la CBC. Cela a mené l'alma mater de la jeune femme, qui n'est pas nommée, à déconseiller à ses étudiants de vouloir faire un stage à la populaire émission culturelle Q.

Ni M. Ghomeshi ni son avocat n'ont pu être joints pour commenter. Jian Ghomeshi a été congédié le 26 octobre, à la suite d'allégations d'agression sexuelle.

Jeremy Copeland, un chargé de cours en journalisme à l'université Western de London, en Ontario, a dit au Toronto Star et à d'autres médias qu'il avait déconseillé à une étudiante d'appliquer pour un stage à cette émission, cet automne.

Il a aussi dit à la station de télévision torontoise CP24 qu'il n'avait pas alerté la police après avoir entendu que M. Ghomeshi aurait fait «ce qui sonne comme des avances inappropriées» à une ancienne étudiante de l'université Western, parce que ce n'était pas à lui de le raconter.

Trois femmes ont porté plainte contre Jian Ghomeshi à la police de Toronto, qui a lancé une enquête criminelle contre l'animateur. L'une d'elles, ont confirmé les autorités policières, est l'actrice Lucy DeCoutere, l'une des vedettes de la série Trailer Park Boys.

Neuf femmes se sont manifestées à des sources médiatiques, mais aucune n'avait appelé la police avant vendredi.

L'ex-animateur vedette poursuit la CBC pour 55 millions $ pour «bris de confiance» et «diffamation».

La CBC a fait appel à un enquêteur indépendant pour se pencher sur sa gestion de la situation, après qu'au moins une ancienne employée eut déclaré qu'elle s'était plainte du comportement de M. Ghomeshi à un représentant syndical, qui a parlé à son chef de production, mais que rien de significatif n'avait été fait.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Jian Ghomeshi au fil des années