NOUVELLES

Wilson Kipsang et Mary Keitany remportent le marathon de New York

02/11/2014 01:10 EDT | Actualisé 02/01/2015 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Les Kényans Wilson Kipsang et Mary Keitany ontr triomphé dimanche au marathon de New York, après avoir augmenté la cadence dans les derniers kilomètres de l'épreuve.

Kipsang était le détenteur du record mondial jusqu'à il y a cinq semaines, lorsque son partenaire d'entraînement occasionnel, Dennis Kimetto, a brisé sa marque à Berlin. En dépit d'une matinée plutôt fraîche et venteuse, Kipsang a démontré qu'il pouvait mener une course stratégique lui aussi.

Pour sa part, Keitany est parvenue à tourner la page sur sa dernière contre performance au marathon de New York. En 2011, elle avait rapidement pris les commandes de l'épreuve avant d'être rattrapée et de terminer troisième.

Il s'agissait de sa première victoire dans un marathon depuis 2012, dimanche, après qu'elle se soit éloignée de la compétition pour donner naissance à son deuxième enfant.

Sa compatriote Jemima Sumgong semblait en voie de l'emporter alors qu'il restait un peu plus de deux kilomètres à parcourir, mais Keitany a augmenté le rythme et l'a dépassée alors qu'il restait environ 800 mètres.

Keitany a complété l'épreuve en deux heures, 25 minutes et sept secondes, soit trois secondes devant Sumgong — la plus petite marge victorieuse de l'histoire du volet féminin du marathon de New York.

Kipsang a franchi le fil d'arrivée en 2:10:59, à sept minutes et demie de son record personnel. Il a triomphé à Berlin, Londres et New York en seulement 13 mois, lui permettant d'empocher le bonus de 500 000 $ du circuit majeur des marathons (WMM).

PLUS:pc