NOUVELLES

Campagne sur les troubles anxieux: 16 pour cent des Québécois en sont atteints

02/11/2014 09:56 EST | Actualisé 02/11/2014 09:58 EST
Jeff Overs via Getty Images
Young girl (6 years of age) sits on the landing of a staircase and covers her face. KEYWORDS: bullying, abused, abusing, abusive, aggression, aggressive, caucasian, afraid child cowering, child abuse, covering, defending, deflecting, face, depressed female, unhappy girl, hands, hitting, home, human, interpersonal, lifestyle, protecting, relationship, shielding, violence, violent, emotional stress, distress. (Photo by Jeff Overs/BBC News & Current Affairs via Getty Images)

QUÉBEC - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, souligne dimanche le début d'une campagne visant à sensibiliser les Québécois

à l'existence des troubles anxieux.

La campagne médiatique vise à informer la population sur les symptômes qui sont liés aux troubles anxieux afin de faire évoluer les perceptions, de diminuer les préjugés et d'encourager les personnes qui en souffrent à rechercher l'aide nécessaire.

Au Québec, 16 pour cent des gens sont atteints de troubles anxieux. Ces troubles sont lourds de conséquences, puisqu'ils peuvent nuire autant à la participation sociale qu'à l'accomplissement d'activités quotidiennes, personnelles et professionnelles.

Non seulement les troubles anxieux touchent toutes les facettes de la vie des personnes qui en en souffrent, mais ils s'accompagnent aussi souvent d'une importante stigmatisation. Celle-ci peut engendrer l'isolement social, un sentiment de culpabilité, de honte et d'infériorité, de même que la dissimulation de la maladie, tant par la personne qui en souffre que par son entourage.

Une personne sur quatre sera touchée par les troubles anxieux au cours de sa vie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Comment retrouver le calme