NOUVELLES

Le courant est largement rétabli après une panne imposante au Bangladesh

01/11/2014 11:43 EDT | Actualisé 01/01/2015 05:12 EST

DHAKA, Bangladesh - Le courant était rétabli dans la plupart des secteurs au Bangladesh, dimanche, un jour après qu'une ligne majeure eut fait défaut en Inde, pays voisin, causant une panne à l'échelle nationale.

Les autorités avaient affirmé qu'il faudrait au moins 12 heures pour restaurer le service.

La panne a plongé le pays dans le noir vers midi, samedi, après que la ligne de transmission eut connu «un problème technique» qui a mené à une cascade de problèmes partout sur le réseau national. Des centrales électriques et des stations secondaires avaient aussi suspendu leurs activités, rapportait Masum-Al-Beruni, le directeur des opérations de la compagnie d'État Power Grid Company of Bangladesh.

Quelques centrales ont été rouvertes.

Après une soirée dans le noir, la plupart des résidants de Dhaka, la capitale de plus de 10 millions d'habitants, ont retrouvé le courant, dimanche, à 1h.

Les hôpitaux et aéroports continuaient de fonctionner grâce à des génératrices. Mais beaucoup de bureaux normalement ouverts le samedi ont dû renvoyer leurs employés à la maison.

À la tombée de la nuit, samedi, presque tout Dhaka demeurait plongée dans l'obscurité, bien que les autorités affirmaient avoir rétabli le service dans des édifices stratégiques, dont les principaux hôpitaux publics, la maison du président et la résidence du premier ministre.

Selon un adjoint de M. Beruni, les techniciens s'affairaient à réparer la liaison avec l'Inde. «Le travail progresse rapidement. Nous espérons réparer le système en grande partie, si c'est entièrement.»

Le Bangladesh est considéré comme l'un des pays les plus pauvres en énergie. Le taux de consommation d'électricité par capita est l'un des plus bas au monde. Plus d'un tiers des 166 millions de Bangladais n'a pas accès à l'électricité.

PLUS:pc