NOUVELLES

Des manifestants réclament le départ de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

01/11/2014 09:18 EDT | Actualisé 01/01/2015 05:12 EST

SAO PAULO - La police dans la plus grande ville au Brésil a indiqué que plus de 2000 personnes avaient manifesté dans le calme, samedi, pour réclamer la destitution de la présidente Dilma Rousseff.

Les manifestants, qui étaient rassemblés à Sao Paulo, soutiennent que Mme Rousseff était au fait du stratagème ayant siphonné de l'argent de la société d'État pétrolière Petrobras pour garnir les coffres du Parti des travailleurs au pouvoir.

Un blanchisseur d'argent condamné a affirmé aux enquêteurs que le Parti des travailleurs avait bénéficié du stratagème, et que Mme Rousseff était au courant, bien que celui-ci n'ait pas prouvé ses dires pour l'instant. La présidente a nié fermement ces accusations.

Mme Rousseff a été réélue, dimanche dernier, avec 51,6 pour cent des voix, contre 48,4 pour cent pour le rival de centre-droit Aecio Neves.

PLUS:pc