NOUVELLES

Connor McDavid se retrouve au centre de l'attention à Buffalo

01/11/2014 07:00 EDT | Actualisé 01/01/2015 05:12 EST

BUFFALO, États-Unis - Le joueur qui attire le plus d'attention à Buffalo, ville des Sabres, est un phénomène de 17 ans qui n'a toujours pas été repêché.

À six pieds et 187 livres, Connor McDavid joue avec les Otters d'Erie, une ville située à environ 90 minutes de Buffalo. La distance n'empêche cependant pas les partisans des Sabres de rêver. Ce n'est pas inhabituel de voir un amateur porter un gilet des Sabres avec le nom de McDavid brodé à l'arrière, et plus de 11 000 personnes se sont déplacés au First Niagara Center pour assister au match des Otters face aux IceDogs de Niagara, la semaine dernière.

«C'est assez bizarre de penser à ça, a déclaré McDavid. Lorsque les Sabres perdent, mon compte Twitter explose. Je ne comprends pas vraiment. C'est assez plaisant.»

McDavid et l'Américaine Jack Eichel, un joueur de première année à Boston University, devraient être les deux premiers joueurs sélectionnés au prochain encan de la Ligue nationale de hockey en juin. Les partisans des Sabres, qui ont soif de victoires, savent que leur équipe a plus de chances de mettre la main sur McDavid en terminant dans les bas-fonds du classement. Avant les matchs de la fin de semaine, ils présentaient une fiche de 2-8-1.

L'assistant-entraîneur des Otters, Jay Mckee, peut facilement expliquer l'aura autour de McDavid en le décrivant comme le «joueur d'une génération».

«C'est sûr qu'ils veulent Connor McDavid, a commenté l'ancien défenseur, qui a joué neuf saisons avec les Sabres. Ce n'est pas chaque année qu'on peut trouver un gars comme ça.»

C'était évident lorsque les Otters ont signé une victoire de 8-4 à Buffalo, menés par la récolte d'un but et trois aides de la jeune sensation.

Lorsqu'il s'est retrouvé derrière le filet adverse, McDavid a connu une telle explosion qu'il a été en mesure de se défaire des défenseurs pour obtenir un tir de l'enclave. Sa séquence la plus impressionnante n'a pas mené à un but, mais elle a entraîné les applaudissements de la foule.

En désavantage numérique, McDavid a accéléré sur le flanc droit où il était couvert par le défenseur Vince Dunn des IceDogs. Avec une main sur le bâton, McDavid a glissé la rondelle entre les jambes de Dunn et s'est échappé avant d'être frustré par le gardien Brent Moran.

«C'est terrible de l'affronter, mais c'est le ''fun'' de le voir jouer, a lancé l'entraîneur des IceDogs Marty Williamson avec le sourire. Ce n'est presque pas juste. Envoyez-le au repêchage et sortez-le d'ici!»

PLUS:pc