NOUVELLES

Winnipeg: des avocats se disputent sur les autopsies des bébés trouvés morts

31/10/2014 02:48 EDT | Actualisé 31/12/2014 05:12 EST

WINNIPEG - Une bataille judiciaire est en cours pour déterminer la façon dont les autopsies des six bébés trouvés morts dans un entrepôt de Winnipeg devraient être effectuées.

L'avocat d'Andrea Giesbrecht, qui est accusée d'avoir dissimulé les cadavres dans le mini-entrepôt qu'elle louait, réclame qu'un pathologiste indépendant surveille les autopsies effectuées par le bureau du coroner.

Mais un avocat de ce même bureau soutient que le médecin légiste en chef a le droit de réaliser des autopsies sans interférence.

Selon Me David Gisser, il n'existe rien, en vertu du droit provincial, qui donne aux tribunaux quelque autorité que ce soit pour dicter la façon de réaliser de tels examens.

Toujours selon l'avocat, la Loi sur les enquêtes médico-légales donne spécifiquement au médecin légiste l'indépendance et l'autorité nécessaires pour gérer les autopsies.

Mme Giesbecht, âgée de 40 ans, qui reste détenue, écoutait attentivement alors que les avocats présentaient leurs arguments respectifs, vendredi.

PLUS:pc