NOUVELLES

Un «prédateur sexuel» et sa femme arrêtés pour des agressions à Toronto

31/10/2014 04:22 EDT | Actualisé 31/12/2014 05:12 EST

TORONTO - Un présumé «prédateur sexuel en série» et sa femme ont été arrêtés mercredi en lien avec plusieurs agressions sexuelles qui auraient été perpétrées pendant la nuit dans des résidences de Toronto, a rapporté le service de police de la ville, vendredi.

Anieph Burton, âgé de 32 ans, se serait faufilé dans les maisons au milieu de la nuit ou au petit matin, pendant que ses occupants dormaient, pour voler des biens et agresser sexuellement les femmes qui s'y trouvaient. Il s'enfuyait «possiblement» avec l'aide de sa femme, ont indiqué les policiers.

Les crimes auraient été commis dans 59 résidences, entre août 2011 et août 2014. Il s'agit du dénouement d'une longue enquête, a précisé l'inspectrice Joanna Beaven-Desjardins, en conférence de presse.

Burton fait face à 95 chefs d'accusation, dont 11 d'agression sexuelle, quatre de voies de fait et 59 d'introduction par effraction.

Sa femme, Jehanneiry Beaton, 31 ans, a quant à elle été accusée de sept chefs pour être entrée dans les résidences par effraction.

Burton aurait dérobé des appareils électroniques, des bijoux, de l'argent et même une voiture, qui lui aurait permis de commettre d'autres crimes.

L'âge de ses victimes varie considérablement, selon Mme Beaven-Desjardins.

Les policiers ont retrouvé plusieurs biens volé et tentent maintenant de découvrir si les crimes auraient pu être enregistrés par des caméras.

Burton, qui était connu des milieux policiers, vivait dans les environs des lieux des délits.

Les enquêteurs croient d'ailleurs que l'accusé aurait volé et agressé d'autres victimes à Toronto et à l'est de la ville, dans la région de Peel.

Mme Beaven-Desjardins a souligné l'aide «incroyable» du public dans cette enquête.

PLUS:pc