NOUVELLES

Homme tué par la police au Missouri: Al Sharpton réclame une poursuite fédérale

31/10/2014 05:17 EDT | Actualisé 31/12/2014 05:12 EST

ST. LOUIS, États-Unis - Le révérend Al Sharpton, l'un des plus importants leaders des droits civils aux États-Unis, est retourné vendredi à Saint-Louis, au Missouri, pour relancer les appels à des accusations fédérales contre le policier blanc ayant abattu un Noir de 18 ans à Ferguson.

Les délibérations d'un grand jury quant à la possibilité d'accuser Darren Wilson en lien avec la mort de Michael Brown devraient être complétées d'ici la mi-novembre. Le département américain de la Justice enquête également pour déterminer si M. Wilson a violé les droits civils du jeune homme, en plus de s'interroger sur les agissements de la police de la région de Saint-Louis.

M. Sharpton est ensuite rentré à New York, après avoir rencontré les parents de M. Brown et des militants locaux.

Le discours du révérend a été suivi par la formation de «disciples de la justice» bénévoles pour surveiller la réponse de la police à des manifestations prévues avant l'annonce de la décision du grand jury.

PLUS:pc