NOUVELLES

Citant des revenus en baisse, le Halifax Chronicle Herald met à pied 20 employés

31/10/2014 05:35 EDT | Actualisé 31/12/2014 05:12 EST

HALIFAX - Le Halifax Chronicle Herald a annoncé vendredi la mise à pied de 20 employés syndiqués du journal, dans une tentative de réduire ses coûts et d'enrayer les pertes de revenus publicitaires.

Selon le dirigeant de la publication, Mark Lever, la décision a été prise en raison de la baisse d'achats publicitaires et des revenus moribonds du journal.

Il estime que les journaux partout au pays sont affectés par les baisses de revenus publicitaires, et qu'il est nécessaire de procéder à des compressions pour s'assurer que le «dernier journal indépendant du Canada continue de répondre aux besoins des Néo-Écossais».

Selon l'entreprise, le nombre de mises à pied pourrait être réduit si le syndicat accepte des concessions sur le partage des coûts du régime de retraite, des frais de kilométrage et en ce qui concerne une augmentation salariale déjà prévue.

Les représentants syndicaux de la salle de nouvelles n'étaient pas immédiatement rejoignables.

M. Lever a indiqué que le journal avait développé ses produits numériques et ceux en format papier, mais que ceux-ci n'avaient pas généré suffisamment de revenus pour compenser les pertes de publicité.

Il a ajouté que les employés touchés par les compressions recevraient des compensations financières tel que stipulé dans la convention collective.

PLUS:pc