DIVERTISSEMENT

VICE TV Network: un partenariat de 100 millions $ entre Rogers et Vice

30/10/2014 11:41 EDT | Actualisé 30/10/2014 11:41 EDT

Un partenariat surprenant entre un média numérique et un géant des télécommunications voit le jour alors que Rogers Communications et Vice Media s'associent pour créer le VICE TV Network.

Le projet de 100 millions permettra la mise en place d'un studio à Toronto afin de produire un contenu diffusé vers la télé, les mobiles et le web. Le contenu axé vers les jeunes sera produit sous la supervision de Vice, peut-on lire dans un communiqué.

L'entente permettra à Rogers d'ajouter à son offre pour les jeunes de 18 à 34 ans. Le partenariat montre aussi tout le chemin parcouru pour VICE, magazine alternatif de Montréal devenu une entreprise médiatique qui compte plus de 1500 employés dans 36 pays.

Après être passé de l'imprimé à internet, Vice va disposer de sa première chaîne de télévision à part entière, Vice TV Network, en plus d'être accessible sur mobiles et internet.

Cette "sainte trinité, mobile, internet et télévision" constitue "le futur des médias" et cette expérience "va être scrutée ailleurs", a assuré son fondateur et PDG Shane Smith.

Un studio de production multimédia "dans les règles de l'art" sera également lancé à Toronto au début de l'année prochaine. Il permettra de réaliser des reportages, des documentaires, de la fiction, ou encore des émissions de cuisine, sport ou technologie.

Une application dédiée pour les mobiles, Vice Plus, sera en outre lancée depuis le Canada.

Magazine vidéo, internet et papier, très présent sur les "terrains chauds", Vice s'est fait connaître d'un large public grâce à deux événements: en 2013, il a été à l'origine du voyage de l'ancien "bad boy" du basket-ball américain Dennis Rodman en Corée du Nord pour y rencontrer le dictateur Kim Jong-Un. Cet été, Vice News s'est également illustré par un reportage inédit auprès des combattants de l'organisation Etat islamique en Syrie.

Avec l'Agence France-Presse.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter