NOUVELLES

Les mises en chantier demeureront stables en 2015, selon la SCHL

30/10/2014 10:54 EDT | Actualisé 30/12/2014 05:12 EST

OTTAWA - Les mises en chantier d’habitations en 2015 resteront à peu près au même niveau qu’en 2014 et coïncideront avec les tendances économiques et démographiques, selon les prévisions de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

L'agence s'attend par ailleurs à «un certain ralentissement» en 2016.

La SCHL indique que sur une base annuelle, le nombre de mises en chantier d’habitations devrait se situer entre 186 300 et 191 700 en 2014, alors que sa prévision ponctuelle se chiffre à 189 000.

L'an prochain, ce nombre devrait s'élever entre 168 000 et 205 800, avec une prévision ponctuelle de 189 500. En 2016, la SCHL s'attend à entre 168 000 et 205 800 mises en chantier, et sa prévision ponctuelle est de 187 100 unités.

Le nombre de ventes conclues par l’entremise du Service inter-agences (mieux connu sous son acronyme anglais MLS) devrait être compris entre 467 400 et 482 000 en 2014, entre 457 300 et 507 300 en 2015 et entre 448 000 et 508 000 en 2016. Les prévisions ponctuelles de la SCHL établissent le nombre de ventes MLS à 476 100 cette année, à 482 500 l’an prochain et à 477 200 l’année suivante.

Quant au prix moyen des ventes conclues par l'entremise de MLS, il devrait se situer entre 401 600 et 405 400 $ en 2014, entre 403 600 et 417 800 $ en 2015, et entre 407 300 et 424 500 $ en 2016. Selon les prévisions ponctuelles de la SCHL, le prix MLS moyen se chiffrera successivement à 404 800 $, à 410 600 $ et à 417 300 $.

PLUS:pc