NOUVELLES

La Bourse de Toronto clôture en baisse avec le recul du prix du lingot d'or

30/10/2014 05:12 EDT | Actualisé 30/12/2014 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi, le désinvestissement dans le groupe des actions de sociétés aurifères ayant été accéléré par le recul du cours du lingot d'or.

L'indice composé S&P/TSX a terminé les échanges sur un repli de 68,88 points, à 14 458,69 points, les opérateurs ayant aussi pris connaissance de données témoignant d'une solide croissance économique pour le troisième trimestre aux États-Unis.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,04 cent US à 89,32 cents US.

L'économie américaine a progressé, pendant le trimestre de juillet à septembre, au rythme annualisé de 3,5 pour cent. Les économistes s'attendaient plutôt à une croissance de 3,0 pour cent.

En outre, la publication de solides résultats trimestriels par l'émetteur de cartes de crédit Visa, après la fermeture des marchés mercredi, a soutenu les marchés d'actions new-yorkais jeudi.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 221,11 points à 17 195,42 points. L'indice élargi S&P 500 a pour sa part gagné 12,35 points à 1994,65 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 16,91 points à 4566,14 points.

Les opérateurs doivent aussi s'ajuster à un nouvel environnement d'investissement qui ne peut plus compter sur le programme de relance de la Réserve fédérale des États-Unis. La banque centrale a confirmé mercredi que sa troisième ronde d'assouplissements quantitatifs prendrait fin ce mois-ci. L'important programme d'achats mensuels d'obligations a aidé à garder les taux d'intérêt à long terme à un faible niveau, ce qui a encouragé les investisseurs à placer plus de billes dans les marchés boursiers.

L'assouplissement quantitatif a aussi soutenu le cours de l'or puisque certains craignaient que le programme ne fasse croître l'inflation.

Mais le cours du lingot d'or a continué de reculer jeudi, cédant 26,30 $ US à 1198,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. À Toronto, le secteur aurifère a reculé de 7,7 pour cent.

La baisse des prix de l'or a nui aux grands producteurs aurifères comme Goldcorp (TSX:G), qui a perdu 44 millions $ US, soit 5 cents US par action, à son plus récent trimestre, comparativement à un bénéfice de 5 millions $ US, ou 1 cent US par action, il y a un an. Les revenus ont reculé à 1,09 milliard $ US, par rapport à 1,16 milliard $ US l'an dernier, et son action a plongé de 3,20 $, soit 13,3 pour cent, à 20,84 $.

Le secteur des métaux de base a reculé de 3,65 pour cent, pendant que le cours du cuivre abandonnait 4 cents US à 3,06 $ US la livre à New York.

Le secteur torontois de l'énergie a quant à lui effacé 1,3 pour cent et le cours du pétrole brut a perdu 1,08 $ US à 81,12 $ US le baril à New York.

Le TSX a malgré tout trouvé un appui dans les secteurs de l'industrie, des technologies de l'information et de la finance, entre autres.

PLUS:pc