NOUVELLES

Barrick Gold veut réduire sa dette à 7 milliards $

30/10/2014 01:04 EDT | Actualisé 30/12/2014 05:12 EST

TORONTO - La société aurifère Barrick Gold (TSX:ABX) veut réduire sa dette à environ 7 milliards $, ce qui représenterait une diminution d'environ 3,5 milliards $ par rapport à son niveau actuel.

«Notre niveau d'endettement actuel est plus élevé que nous le voudrions et nous avons l'intention de le réduire», a expliqué jeudi le coprésident de Barrick, Kelvin Dushnisky, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

«Nous allons envisager de rembourser de la dette avec l'amélioration de nos flux de trésorerie. En plus, nous allons utiliser les produits de toute future vente d'actifs pour réduire nos niveaux d'endettement.»

Barrick a vendu, ces derniers mois, plusieurs mines qu'elle considérait non essentielles à ses activités, réduisant son portefeuille pour se concentrer sur cinq installations clés — les projets Cortez et Goldstrike, au Nevada, Pueblo Viejo en République dominicaine, Lagunas Norte au Pérou et Veladero, en Argentine.

Le directeur financier de Barrick, Ammar Al-Joundi, a quant à lui expliqué que la société étudiait toutes ses options pour réduire sa dette, incluant la vente d'actifs et de partenariats.

«Nous savons que le chemin pour y parvenir sera assez long, mais nous avons beaucoup d'occasions pour y parvenir», a-t-il illustré.

Barrick Gold et d'autres producteurs aurifères ont réduit leurs coûts dans l'espoir de rester rentable malgré le recul du prix de l'or ces deux dernières années.

Le prix du lingot s'échangeait à environ 1201 $ US l'once jeudi, lui qui était de plus de 1800 $ US l'once en septembre 2011.

L'action de Barrick Gold cédait jeudi après-midi 36 cents à la Bourse de Toronto, où elle s'échangeait à 13,98 $.

Barrick a dévoilé mercredi un bénéfice de 125 millions $ US, soit 11 cents US par action, pour son plus récent trimestre, comparativement à un bénéfice de 172 millions $ US, ou 17 cents US par action, lors de la même période l'an dernier. Ses revenus ont reculé à 2,6 milliards $ US, alors qu'ils étaient d'un peu moins de 3 milliards $ US un an plus tôt.

La société a aussi réduit sa prévision de coûts à 880 $ US à 920 $ US par once, en baisse par rapport à celle de 900 $ US à 940 $ US émise précédemment. Sa prévision de production est aussi passée entre 6,1 millions et 6,4 millions d'onces d'or, par rapport à une prévision précédente d'entre 6,0 millions et 6,5 millions d'onces.

PLUS:pc